Les Emirats arabes unis, cinquième pays producteur de pétrole

subvention petrole dubaiADNOC, la principale compagnie pétrolière des Emirats arabes unis, envisage de supprimer plusieurs milliers d’emplois en raison de la chute des cours. Les Emirats arabes unis, cinquième pays producteur de pétrole de l’Opep n’échappe pas aux conséquences de la surproduction de brut. La société d’état ADNOC (pour Abu Dhabi National Oil Company) a engagé un plan de restructuration avec une suppression de postes, a rapporté dimanche une source en interne à l’AFP. “Ils ont déjà envoyé des lettres à des personnes de plus de 60 ans, leur annonçant que leur emploi serait supprimé d’ici la fin de l’année”, a indiqué la source industrielle, en précisant que cela concernait “ADNOC et toutes ses filiales”.

Cette même source indique que la direction a demandé aux 21 filiales du groupe de “baisser leurs coûts” opératoires, dont “plus de la moitié” sont “des coûts de personnel”. “Même si les prix remontent, je ne suis pas sûr qu’ils reviennent en arrière”, a-t-elle expliqué. Un avocat d’Abou Dhabi a de son côté précisé que plus de 5.000 postes seraient concernés, touchant notamment des expatriés.

Lire la suite sur Latribune…