Cybersurveillance en Arabie Saoudite

peine mort arabie saouditeUn célèbre expert en sécurité informatique a publié les détails de sa correspondance avec un opérateur téléphonique saoudien qui voulait le payer pour mettre en place un vaste système de cybersurveillance des télécommunications.

L’Arabie saoudite travaille sur un vaste système d’interception et de surveillance des moyens de télécommunication. Le royaume wahhabite l’a même peut-être déjà finalisé. C’est en tout cas ce qu’affirme Moxie Marlinspike*, l’un des experts américains en sécurité les plus réputés et respectés, dans un long post de blog publié lundi 13 mai.

Sa preuve ? Des responsables de Mobily, l’un des deux opérateurs téléphoniques saoudiens, l’ont contacté par mail pour lui demander de l’aide afin de mettre en place cette cybersurveillance de grande ampleur.

Moxie Marlinspike, connu notamment pour avoir développé une technologie pour sécuriser les transferts de données mobiles, achetée en 2011 par Twitter, a décidé de rendre public cette tentative de débauchage afin “d’informer les gens sur l’existence de ce type de programme”, explique-t-il à FRANCE 24. Lire la suite sur France 24