Comment réaliser un bivouac en montagne ?

Après une longue semaine de travail, vous rêvez de nature, d’un grand bol d’air frais, et de liberté ? Pourquoi ne pas aller bivouaquer en montagne ? Une recette simple du bonheur qui rechargera vos batteries à coup sûr ! Dormir à la belle étoile ou sous tente demande un peu de préparation et d’anticipation. Passer une nuit réussie en pleine nature n’est pas chose aisée,  Il n’y a rien de plus romantique que de passer la nuit à la belle étoile en dormant sur une montagne ou en forêt. Pour échapper aux chaudes journées d’été, bivouaquer en montagne semble être l’idée parfaite. Toute personne à qui vous demandez a une raison différente de camper. Certains aiment se déconnecter de la technologie et se reconnecter avec la nature. Certaines familles partent en camping/bivouac pour revitaliser leurs relations, loin de toutes les distractions à la maison. Vous l’aurez compris, le camping signifie différentes choses pour différentes personnes. Néanmoins,  partir en bivouac ne s’improvise pas ! Dans cet article, nous allons vous filer quelques conseils pour bien réaliser votre bivouac, afin de vivre l’aventure parfaite !

Explorer la nature

Le bivouac, qu’il s’agisse de planter une tente dans la nature ou de garer votre véhicule récréatif dans un terrain de camping en France, est une expérience immersive. Les campeurs sentent la pluie, le vent et la neige (et le soleil !). Une vraie opportunité pour voir la faune dans leur environnement naturel. Les gens peuvent voir des caractéristiques naturelles, comme des montagnes, des bords de mer ou des dunes de sable, à différents moments de la journée. Passer des nuits à l’extérieur permet aux randonneurs de voir des constellations non visibles à la maison et d’entendre les sons de la nature, comme les jappements des coyotes ou les trilles des oiseaux chanteurs. Plus que toute autre raison, les gens campent pour vivre une aventure dans la nature. Bref, le bivouac nourrit le corps et l’esprit.

Le bivouac, ça fait du bien !

Le bivouac… ça fait du bien au corps (et à l’esprit). Les exigences physiques du bivouac en montagne ou en forêt comptent clairement comme exercice. Mais tout type de bivouac a des avantages pour la santé. Certaines sont simples, comme l’installation d’un camp ou faire de la randonnée. La santé mentale s’améliore quand on randonne en pleine nature. Les chercheurs ont lié l’activité de plein air à une diminution des pensées dépressives. Dormir à la belle étoile vous aide à entrer en contact avec vos rythmes circadiens naturels, la base d’un sommeil et d’une santé de haute qualité.

Qu’est-ce qu’un bivouac en montagne ?

Le mot « bivouac » fait référence à un campement sauvage permettant aux randonneurs et aux grimpeurs de passer la nuit dans la nature. Le bivouac se pratique souvent en zone sauvage sans autre possibilité d’hébergement, ou pour activité de loisir comme la randonnée.

Il existe plusieurs types de bivouac (avec ou sans bâche (petit abri), sous tente, en hamac, et même sous abri neige). Sur le Tour du Mont Blanc, le type de bivouac le plus courant que vous verrez et pratiquez est de dormir sous une tente, car c’est le plus facile à mettre en place sur le parcours.

Vous pensez peut-être que votre confort sera amoindri par les nuits à l’extérieur, cependant, tout dépendra de la qualité de votre équipement (matelas, tente, sac de couchage…). Nous vous conseillons de tester le matériel en magasin avant de vous déplacer, si possible, pour éviter toute mauvaise surprise.

Se renseigner sur l’emplacement du bivouac

Une montagne est un lieu unique qu’il faut préserver. C’est la raison pour laquelle il existe souvent des réglementations concernant le camping sauvage et les bivouacs . Le camping sauvage est considéré comme plus long que le bivouac, qui ne prend généralement qu’une nuit. Il est donc impératif avant de bivouaquer en montagne de se renseigner sur les règles fixées à l’endroit choisi. La France a mis en place des parcs nationaux et des aires protégées , qui interdisent le bivouac ou l’acceptent sous conditions.

Par exemple, le Parc National du Mercantour vous informe que :

  • le camping est interdit;
  • le bivouac est autorisé de 19 h à 9 h lorsque le lieu de repos est situé à plus d’une heure de marche de la route ou des limites du Parc ;
  • Les camping-cars, caravanes et tentes de toit sont interdits, même dans les bivouacs.

Une fois l’emplacement du bivouac trouvé et la réglementation vérifiée, il est temps de passer à l’action ! La construction de la tente effraie souvent les novices et peut prendre un certain temps. C’est pourquoi il vaut mieux ne pas attendre la tombée de la nuit pour le faire. Cette étape devrait donc figurer en tête de votre liste de choses à faire dans le camp. Pensez à orienter l’entrée de votre tente vers l’est pour profiter du lever du soleil et de sa chaleur matinale. Si les conditions météo vous font penser qu’il va pleuvoir, une petite tranchée autour de votre tente gardera vos pieds au sec !

Le bonheur des campeurs est souvent le feu de camp . Il apporte une ambiance et une chaleur sans pareil. C’est aussi un bon moyen d’éloigner les animaux sauvages qui pourraient vouloir fouiller vos déchets. Mais là encore, le respect de la réglementation est très important, vous ne pourrez pas faire de feu où vous voulez. Si les feux de camp sont autorisés, ne brûlez que les branches ramassées et ne coupez pas les arbres. Surtout, ne partez pas sans être sûr que le feu est éteint.

Avoir le bon équipement pour bivouaquer en montagne

Ça y est, vous avez sélectionné l’endroit idéal pour aller vivre ce week-end en pleine nature. Mais bivouaquer en montagne ne s’improvise pas ! Il faut avoir le bon équipement pour ne rien manquer une fois sur place, loin des commerces et des maisons.

Un petit tour des incontournables :

  • un sac à dos d’au moins 45 litres ;
  • un sac de couchage adapté à des températures minimales de -5°C à -10°C ;
  • une tente que vous devez choisir en fonction de la saison à laquelle vous bivouaquez ;
  • un matelas autogonflant si vous souhaitez plus de confort ;
  • un réchaud et un briquet ou des allumettes ;
  • une lampe frontale pour vos sorties nocturnes ;
  • une trousse de premiers soins selon vos besoins.

Sac à dos

Le premier sur notre liste de bivouac est le sac à dos. Un sac à dos est très important. Vous voulez être en pleine nature, alors pour vous y rendre, vous devrez faire de la randonnée. Tout ce que vous voulez emporter avec vous doit tenir dans ce sac à dos. J’ai réussi à mettre tout ce dont j’avais besoin dans un sac à dos de 30 litres, mais si vous partez pour un voyage beaucoup plus long, je vous recommande d’apporter un sac à dos plus grand que celui-ci. Assurez-vous que votre sac à dos est réglable et qu’il devrait y avoir une sangle sur vos hanches, supportant la majeure partie du poids.

La sangle sur votre poitrine, reliant vos bretelles, doit être suffisamment serrée pour réduire le poids de vos épaules. Et un bon sac à dos a des bretelles réglables en haut de vos épaules, reliant le sac à dos à vos bretelles, pour alléger le poids des épaules.

Vous pouvez toujours attacher des trucs à l’extérieur de votre sac à dos, au cas où vous n’auriez plus de place.

Sac de couchage

Un sac de couchage est un autre élément essentiel important. Idéal est un sac de couchage léger mais chaud. Votre sac de couchage doit être au moins 5 à 10 °C inférieur à la température la plus froide que vous vous attendez à rencontrer. De cette façon, vous vous assurerez de rester à l’aise pendant la nuit.

Vous pouvez choisir entre un sac de couchage en duvet ou en synthétique. L’avantage d’un sac de couchage en duvet, c’est qu’il est plus léger et plus compressible.

Mais gardez à l’esprit que lorsque vous campez près d’un feu de camp, le sac de couchage sentira probablement la fumée. Et vous ne pouvez pas laver un sac de couchage en duvet dans la machine à laver, comme vous pouvez le faire avec des sacs synthétiques. N’oubliez pas non plus que le duvet commencera à sentir une fois mouillé.

Matelas

Un matelas de sol est essentiel pour le confort et la chaleur. Encore une fois, vous devez choisir entre léger et confortable. Les matelas de sol très légers sont peu isolants et sont pour la plupart remplis d’air. Il sera plus probable que vous ayez froid pendant la nuit. Un peu plus lourdes sont celles avec isolation, n’ayant besoin que d’un peu d’air. Cela préserve la température de votre corps.

Équipement de cuisine

Quand il s’agit de matériel de cuisine, vous ne voulez pas apporter plus que ce dont vous avez besoin. Si vous ne campez que pour une ou quelques nuits. Vous en aurez assez de transporter une casserole pour faire bouillir de l’eau et cuisiner, un petit réchaud avec une petite bouteille de gaz suffira. Si vous voulez voyager léger, je vous recommande d’acheter un kit de cuisine. Le titane est super léger, mais donc un peu plus cher.

Pensez à apporter une assiette, car vous pouvez manger dans la poêle. Et apportez une cuillère au lieu de trois types de couverts différents.

Un mug suffira, j’accroche le mien à la poignée à l’extérieur de mon sac à dos. Ou je le bourre de vêtements ou d’un matelas de sol enroulé.

Vêtements

En fonction de la température, surtout la nuit, vous devrez bien réfléchir aux vêtements que vous apporterez. S’habiller en couches est définitivement un gagnant. J’apporte toujours des chaussettes chaudes surtout pour la nuit, et un sous-vêtement thermique pour dormir.

La laine mérinos est un tissu agréable, qui tient chaud la nuit et évite les mauvaises odeurs, même après la randonnée la plus lourde de la journée.

Aliments

Maintenant, vous pouvez emporter avec vous des légumes frais et du riz, mais cet oignon et ces carottes ne sont pas si amusants lorsque vous gravissez cette montagne. Sans parler de votre gaz qui s’épuise assez rapidement lorsque vous devez le faire bouillir pour toujours.

This is why I always try to take bags of freeze dried food. You only have to pour boiling water in the bag and leave it for ten minutes. And your food is ready. There are lot of different options, so you can experiment with all kinds of tastes. And it really tastes pretty good!

Surtout le matin, j’aimerais avoir un petit déjeuner copieux. Et je le préfère chaud, pour me réchauffer après une nuit fraîche. Heureusement, il existe également de nombreuses options de lyophilisation.

Eau

Avant de partir en voyage, essayez de regarder sur la carte où vous trouverez de l’eau. L’idéal serait d’installer un campement quelque part près d’un ruisseau, ou d’avoir la possibilité de puiser de l’eau quelque part juste avant d’installer le campement. Je calcule deux à trois litres d’eau par personne pour une seule nuit de camping. Randonnée de la veille et de l’après non incluse !

Apportez toujours un filtre à eau, afin que vous puissiez obtenir de l’eau n’importe où, sans tomber malade.

Lampe frontale

Les lampes de poche sont terminées. Une lampe frontale vous laissera les deux mains libres, pour cuisiner dans le noir, ou pour vous préparer à vous coucher.

Evidemment, il sera également important d’apporter des vêtements techniques adaptés à la température, de la nourriture, de l’eau et un sac poubelle pour ne rien laisser derrière (voire ramasser les déchets si vous en repérez) pendant votre bivouac.

Renforcer les relations

Lorsque vous vous rendez dans des zones naturelles ou même dans votre propre jardin pour passer quelques jours et nuits à l’extérieur, le choix de vos compagnons compte. Les conversations en face à face remplacent les appareils technologiques personnels pour le divertissement. Et les expériences partagées façonnent les souvenirs qui forment des relations durables. Le camping est le moment idéal pour revenir à l’essentiel, sans distractions. Partager des histoires. Être tranquille ensemble. Déguster un repas déshydraté comme s’il s’agissait d’une cuisine 4 étoiles.

Choisissez l’emplacement le plus approprié pour la nuit

Pour passer la meilleure nuit de sommeil, vous ne devez pas négliger votre choix d’emplacement. La première chose à faire pour bivouaquer en montagne est de trouver une surface plutôt plate , dans l’herbe, la terre, ou sur des cailloux aux bords tendres. N’oubliez pas de vous assurer également d’être protégé du vent et des chutes de pierres.

Ensuite, choisissez un emplacement suffisamment proche d’une source d’eau pour un remplissage facile (attention à la qualité de l’eau tout de même et n’hésitez pas à la faire bouillir avant de la boire). Un petit plus serait d’avoir un endroit très ensoleillé pour garder la chaleur le plus longtemps possible.

Développer des compétences de vie

Le camping vous oblige à compter sur vous-même et sur vos compagnons pour répondre à vos besoins de base : purifier l’eau, allumer un feu, survivre aux éléments, être seul avec vos pensées. Mais ce ne sont pas que des compétences de survie ; ces capacités vous donnent une confiance et une estime de soi qui se répercutent dans tous les autres aspects de votre vie. Cela demande juste un peu d’efforts et de conseils, et vous monterez des tentes en un rien de temps !

Bivouac en montagne, laissez la nature intacte

Bivouaquer en montagne est un vrai plaisir qui ne doit pas nuire à la nature. Cela peut sembler évident, mais vous ne devez laisser aucun déchet après votre visite (ceci inclut les vôtres, et ceux que vous auriez pu trouver sur place). Ne laissez pas de nourriture sur le site du bivouac. Il est nocif pour la santé des animaux sauvages et peut leur donner l’habitude de s’approcher trop près des humains.

Avoir une expérience réussie demandera un peu d’organisation, mais cela en vaudra la peine. Les nuits en bivouac sont très souvent des moments d’émotion inoubliables . Le souvenir de ce magnifique lever de soleil vous restera longtemps, tout comme les conversations à cœur ouvert autour du feu de camp. Pour trouver un spot de bivouac insolite, n’hésitez pas à utiliser le hashtag bivouac sur Bobee Spot !

Commencez votre aventure

Vous êtes maintenant prêt pour votre aventure de bivouac ! Nous espérons que nos conseils pour réaliser votre bivouac vous a été utile ! Si vous voulez plus de conseils sur le camping dans le froid, ou même dans la neige, consultez notre forum en ligne. Nous proposons également des sorties bivouac avec des groupes dans les Vosges, alors n’hésitez pas à nous contacter.