Climat: une planète et des hommes

Des chercheurs publient ce jeudi, Climat: une planète et des hommes, une réponse collective au pamphlet controversé de Claude Allègre et aux climato-sceptiques en général.

Indispensable. C’est ce que l’on peut dire à la lecture de Climat: une planète et des hommes, qui sort ce jeudi en librairie (1). A l’initiative du Club des argonautes, une association d’anciens chercheurs soucieux de porter la parole scientifique, 25 scientifiques de renom décryptent le climat, son histoire, son réchauffement actuel et ses conséquences. Un ouvrage qui répond notamment aux “sceptiques”, et en particulier à un certain Claude Allègre, dont le livre paru au printemps dernier avait défrayé la chronique.

Indispensable, parce qu’il était temps de rétablir la parole scientifique sur l’avenir du climat terrestre. Point par point, en répondant aux questions que chacun d’entre nous se posent, les chercheurs décrivent ce que la climatologie sait ou ne sait pas du climat de notre planète. Avec pédagogie même si le propos paraîtra par moment difficile au novice. Sans catastrophisme et avec sobriété; la complexité des sciences du climat n’est jamais tue et les obstacles à leur connaissance y sont justement décrits. Sans animosité aussi, et c’est heureux.

Ce livre est bien évidemment une réponse, collective, mûrie et organisée, au pamphlet dans lequel Claude Allègre maltraitait la réalité scientifique, dans un propos confus et bâclé, n’hésitant pas à faire parler des savants prestigieux à l’inverse de leurs conclusions et à redessiner des courbes, comme nous avions été les premiers à le dire, l’an dernier.

Exaspération des climatologues

Mais ce livre n’attaque personne ad hominem, tout juste effleure-t-il des géologues qui ont connu la gloire en trouvant du pétrole pendant des décennies et qui se sentent dépossédés de leur aura depuis que preuve a été faite que ce précieux liquide cause notre perte. Il décrit aussi, brièvement, l’exaspération des climatologues, … Lire la suite sur LEXPRESS.fr