Cellule d’espionnage en Arabie Saoudite

Le Libanais arrêté en Arabie saoudite et soupçonné d’espionnage pour le compte de l’Iran est le “cerveau de la cellule” démantelée en mars dans le royaume, rapporte jeudi le quotidien à capitaux saoudiens Asharq al-Awsat. “Le chiite libanais est la personne la plus dangereuse de la cellule” démantelée de 18 membres , ont affirmé des sources au journal panarabe. Il serait aussi détenteur d’un passeport européen. Lire la suite sur Lorient le jour