Catastrophe alimentaire en Syrie selon le Koweit

syrie-qatarSuite au conflit armé qui dure depuis deux ans en Syrie, l’agriculture du pays a été détruite à 50%, ce qui risque de provoquer une catastrophe alimentaire, a annoncé mardi Rania Abdel-Rahman al-Mulaifi, porte-parole de la délégation koweitienne au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, citée par l’agence KUNA. “La situation s’aggrave de jour en jour. En raison des hostilités, la superficie des terres labourables s’est considérablement réduite et de nombreuses fermes publiques et privées ont été détruites”, a déclaré Mme al-Muleifi à Genève.
Lors de la conférence des donateurs pour la Syrie qui a eu lieu fin janvier au Koweït, les 60 pays réunis ont promis de verser plus de 1,5 milliard de dollars d’aide humanitaire au peuple syrien.
Selon les Nations unies, plus de la moitié des hôpitaux et un quart des écoles ont été détruits lors des hostilités qui se déroulent sur 60% du territoire syrien. Les affrontements entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l’opposition ont provoqué une flambée des prix, une hausse du chômage et des interruptions dans la livraison de denrées alimentaires et de médicaments.
Plus de deux millions de Syriens ont été déplacées à l’intérieur du pays et plus de 540.000 autres se sont réfugiés à l’étranger.Ria Novosti

 

Noter cet article