Ascension Mont Blanc : quelques conseils avant de faire l’ascension

Qui n’a pas rêvé, à un moment donné, de faire le sommet du Mont blanc ? Considéré comme le plus haut sommet d’Europe (occidentale), le Mont blanc est le rêve des randonneurs débutants, ou experts. Un massif montagneux qui est à cheval sur la frontière franco-italienne. Pour la petite histoire, le Mont Blanc a été gravi pour la première fois le 8 août 1786 par Jacques Balmat et Michel Paccard; la première femme à atteindre le sommet, en 1808, fut Marie Paradis.Vous souhaitez réaliser ce sommet ? Voici quelques conseils avant de vous lancer:

Ai-je besoin d’un guide de montagne ?

Soyons honnête ! On lit, parfois, sur la toile que le sommet du Mont Blanc est facile à réaliser. Disons que tout est relatif, pour un très bon alpiniste, la réponse est oui ! Malheureusement, on dénombre beaucoup d’accidents sur le Mont Blanc. La grosse majorité de ces personnes étaient sans guide… Le sommet du Mont Blanc exige un niveau élevé de santé physique et un minimum d’expérience en alpinisme (être à l’aise quand on utilise des crampons et un piolet par exemple). Pour cela nous vous conseillons de passer par une agence afin d’augmenter vos chances de réussite. Kazaden, une des références sur le marché propose justement cette ascension ainsi que des séjours hors des sentiers battus. Kazaden est une agence en ligne de séjours d’aventure conçus par des spécialistes locaux, pour se reconnecter avec la nature. Un gros plus quand on débute en alpinisme. Mieux vaut partir avec les meilleurs !

Si vous n’avez pas d’expérience de la haute montagne et que vous n’avez jamais cramponné, Kazaden propose des journées “école de glace” avant de partir à la conquête du sommet ! Que vous pratiquiez la randonnée ou un autre sport, ce stage vous aidera à mieux appréhender ce milieu particulier de la haute montagne. Vous allez acquérir des notions de base en alpinisme qui vous seront d’une grande aide pour votre ascension.

A ne pas négliger selon nous !

Comment s’y rendre ?

Le Mont Blanc est accessible depuis Chamonix dans la vallée de la Savoie en France ou depuis Courmayeur dans le Val d’Aoste en Italie. Si vous venez de Suisse, Chamonix est accessible par Martigny, en Suisse. On peut continuer à travers Chamonix et le tunnel du Mont Blanc pour atteindre le Val d’Aoste ou on peut continuer au sud de Martigny, sur le col du Saint-Bernard à Aoste puis au nord-ouest à Courmayeur.

Une fois sur place, il existe de nombreux bus locaux et téléphériques qui vous emmèneront au début du sentier pour gravir le sommet. Notez qu’il est facile de passer de la France vers l’Italie rapidement. Les déplacements entre les versants français et italiens de la montagne ont été rendus plus rapides et plus simples par le tunnel du Mont Blanc, long de 11,6 km, qui est un itinéraire majeur à travers les Alpes.

Quels sont les itinéraires pour le gravir ?

Il existe quatre itinéraires «normaux» qui ne sont pas très difficiles (mais pas sans danger tout de même !) Mais très appréciés et, surtout le Goûter, souvent bondés mais obligatoire, selon nous, quand on débute l’alpinisme. Tous les itinéraires «normaux» se terminent sur la même crête, la congestion y est donc courante. Les itinéraires d’ascension du Mont Blanc débutent du refuge des Cosmiques, du refuge du Goûter. Pour les plus aguerris d’entre vous, il est possible de débuter par la Traversée Royale. Voici, ci-dessous, une image montrant les principaux passages pour faire le sommet du Mont Blanc.

Quelle est la meilleure période pour le faire ?

Pour améliorer vos chances de faire l’ascension du Mont Blanc, la meilleure période, selon nous, se situe entre la mi-juin et début septembre. C’est la période idéale car la température et le temps sont souvent au rendez-vous ! 

Où dormir avant l’ascension ?

Vous n’aurez que l’embarras du choix, Courmayeur et Chamonix ont une pléthore d’hôtels, auberges, camping et refuges. Ce sont des villes très touristiques, donc ce n’est pas ce qui manque. Par contre, réservez en avance vos chambres 😉

Quel matos pour le Mont Blanc ?

Vous trouverez un sujet sur notre forum concernant le matériel à avoir pour gravir le Mont Blanc. N’hésitez pas à vous inscrire dessus pour y déposer vos questions.


Quelques conseils avant de vous lancer

N’oubliez pas que l’ascension du Mont-Blanc est un véritable challenge qui exige une bonne préparation. Afin d’augmenter vos chances de réaliser ce sommet, il faudra un minimum d’entraînement pour cela. Programmez des exercices de cardio pour améliorer votre condition physique. Nous vous conseillons de débuter cet entraînement au moins 3 à 4 mois avant l’ascension. Vous pouvez, par exemple, faire du footing en plaine, du vélo, monter les escaliers d’un immeuble, randonner, natation, … Petite astuce, allez en montagne et dépassez les 2000 mètres d’altitude quelques jours ou semaines avant. Cela vous aidera à vous acclimater en altitude et vous évitera le mal aigu des montagnes. D’ailleurs, nous avons réalisé un article sur les treks en altitude avec plusieurs conseils qui vous aideront. Nous vous recommandons vivement de ne pas surestimer vos capacités physiques.

Bonne préparation et bon sommet !