Une randonneuse dévorée par des rapaces

Le 14 avril dernier, au pic de Pista, une randonneuse chutait de plus de 300 mètres et se tuait. Quand les secours sont arrivés deux heures après, il ne restait que des ossements. Une randonneuse de 53 ans faisait une chute mortelle lors d’une randonnée au pic de Pista, au-dessus de Larrau, le 14 avril dernier (notre édition du 15 avril). Suite à ce drame, une polémique est née sur le site kairn.com , la malheureuse ayant été dévorée par les vautours après sa chute mortelle.

Morte sur le coup

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d’Oloron a réagi à ces rumeurs : “Nous sommes arrivés sur les lieux en hélicoptère environ deux heures après l’accident, il ne restait que les ossements“, a indiqué un secouriste du PGHM présent sur la scène du drame.

“Le médecin du Smur d’Oloron a constaté que la randonneuse, originaire de Cambo, était décédée de multiples fractures. Elle n’a pas survécu à la chute”, a-t-il ajouté.

“Nos équipes de secours et le médecin ont remarqué la présence de vautours ainsi que des traces de pattes de vautours sur la neige à proximité des ossements. Un rapport de l’Office national de la Chasse en atteste”, a-t-il indiqué. “Leur présence laisse penser qu’ils ont dévoré le corps en très peu de temps”, a-t-il estimé. Lire la suite sur larepubliquedespyrenees.fr...