Un Ministre des Emirats à bord du porte-avions Charles de Gaulle

Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan charles de gaullesCheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, ministre des affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, a embarqué mercredi à bord du porte-avions Charles de Gaulle. Il a été reçu à bord par le contre-amiral Eric Chaperon et par Michel Miraillet, l’ambassadeur de France aux Emirats.

Cheikh Abdullah a visité le porte-avions et a été informé de ses capacités. Il a aussi été informé sur les capacités des avions de combat Rafale.

Le porte-avions Charles de Gaulle est en escale pour 5 jours à Abu Dhabi. La marine nationale va participer à l’opération ‘Big Fox’, un exercice avec les forces armées des Emirats ce mois-ci.

« La mer est une “boite noire” qui jeter la lumière sur des activités terroristes », a déclaré un officier français pendant une visite de presse à bord du porte-avions mercredi.

Un reportage “à bord du Charles-de-Gaulle”.

« Les activités terroristes sont comme une chaine dont le principal lien est en mer », a déclaré le capitaine de vaisseau Pierre Vandier, commandant du Charles de Gaulle. « C’est pourquoi une mission importante des bâtiments est de recueillir du renseignement, principalement à l’aide d’avions et d’hélicoptères, » a-t-il ajouté.

Ils recueillent des informations sur les navires suspects dans les eaux internationales et les partagent avec les différentes forces navales dans la région.

Les navires suspects éteignent généralement leur balise AIS (Automatic Integration System) qui transmet le nom, la vitesse et la cargaison du navire.

« S’ils éteignent ce gadget, c’est qu’il y a quelque chose de pas normal. Un de nos Rafale peut prendre en photos et en vidéos de tels navires et les transmettre à l’état-major en 15 minutes, » a souligné le commandant.

« Un tel recueil de renseignement est très important et a permis d’éviter de nombreuses attaques terroristes, » a-t-il ajouté sans donner d’exemples ou incidents précis.

Le commandant du groupe aéronaval, le contre-amiral Chaperon a indiqué que les attaques de pirates avaient diminué depuis 2012.

Menace de piraterie

« Cela ne veut pas dire que la menace de la piraterie a disparue, » a précisé le contre-amiral Chaperon.

Il a rappelé que les efforts menés en commun par des pays du monde entier pour combattre la piraterie avaient porté leurs fruits. De tels efforts sont visibles en océan Indien où la plupart des grandes nations ont une présence navale : Etats-Unis, Russie, Inde, Chine, Corée, Japon et Union Européenne.

Le Forbin, le Jean de Vienne, la Meuse, un sous-marin d’attaque et un avion de patrouille maritime Atlantique 2 font aussi parti du groupe aéronaval qui fait escale à Abu Dhabi.

Source: corlobe.tk