Trek Népal: Lobuche à Gorakshep

Départ de la petite colonie de Lobuche, une montagne du Népal près du glacier du Khumbu à plus de 6 145 mètres d’altitude.

Nous prenons le “sentier du camp de base”, pour finir notre ascension pour atteindre cet objectif après plusieurs jours de randonnée.

Passage à Gorak Shop, un lac gelé recouvert de sable, ainsi que le nom de la petite colonie située à 5 164 m d’altitude, près du mont Everest. Le village n’est pas habité toute l’année. En hiver il est beaucoup plus difficile d’y résider. Destination Gorak Shep où se trouve dans le parc national de Sagarmatha, la patrie du peuple sherpa , célèbre pour ses compétences de guide et d’alpiniste. Il s’agit de la dernière étape de la plupart des randonnées habituelles au camp de base de l’Everest depuis Lukla.

Cet itinéraire conduit les randonneurs et trekkeurs de Lukla à Namche Bazaar, à Tengboche, à Pangboche, à Dingboche, à Lobuche et à Gorak Shep. La plupart des randonneurs y passent la nuit, leur permis de trekking ne leur permettant pas de camper au camp de base de l’Everest.

En outre, Gorak Shep fournit le meilleur “tremplin” pour une ascension du Kala Patthar , qui ressemble à une dune géante se profilant au-dessus du lit du lac. Pour de nombreux randonneurs, le sommet du Kala Patthar, avec ses 5 550 mètres, offre à la fois la meilleure vue sur l’Everest et la plus haute altitude.

L’escalade commence tôt le matin, lorsque la visibilité est généralement meilleure. Il faut quatre heures pour arriver au sommet et revenir. Gorak Shep était le camp de base de l’Everest, utilisé par les alpinistes suisses dans leur tentative d’escalader l’Everest en 1952. Plus tard, le camp fut rapproché de la montagne, juste en dessous de la chute de glace de Khumbu. Le temps d’escalade entre Gorak Shep et le camp de base de l’ Everest varie de 1,5 à 2,5 heures, en fonction de la météo, de l’acclimatation et de la condition physique de chaque individu.
Découvrez les photos de notre trekking avec les membres de La Rando.

Noter cet article