Traversée du Loir-et-Cher et la Touraine en kayak

François Granda, 30 ans, a effectué une descente du Cher en kayak. Un périple solitaire de 300 km, traversant notamment le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire. Il le partage dans une vidéo offrant des images inédites.

Durant six jours et cinq nuits, en autonomie totale, François Granda a vécu sur et au bord du Cher. Il a effectué un périple de 300 km, entre Montluçon (Allier) et Villandry (Indre-et-Loire). Il décrit : “Le niveau d’eau du Cher était très bas du début à la fin. Le fond est visible quasiment tout le long du parcours avec très peu de courant. Un parcours accessible à tous.”

Il a filmé lui-même son périple et partagé ses images sur YouTube :

 

Bordelais ayant des attaches familiales à Tours, François Granda, est un aventurier des temps modernes. Ancien commercial, il a “mis son boulot de côté pour voyager” en kayak.

Ici, lors de son passage à Tours.

Je suis un passionné de nature depuis tout petit, mais ma réelle révélation a été quand j’ai acheté mon kayak il y a quatre ans. J’ai tout de suite découvert une nouvelle façon de voyager, qui comme le vélo sont les moyens de transport les plus cohérents en ce qui concerne le respect de la nature. J’ai rapidement rentabilisé l’achat de mon kayak en passant des centaines d’heures sur l’eau. J’ai aussi pratiqué sur plusieurs rivières d’Europe et en Asie.”

En France, François Granda a notamment effectué une descente de la Garonne, sur 500 kilomètres quasiment de la source à son estuaire.

Source: Lanouvellerepublique

Par Randonnée Canoë-Kayak randonnée