Les touristes saoudiens adorent la Tunisie

Avec près de 6 millions de touristes dont la majorité est composée d’Européens, d’Algériens et de Libyens, le secteur touristique en Tunisie vient de reprendre peu à peu son souffle durant l’année 2016, et ce après une année 2015 chaotique, marquée par des attentats terroristes.

“Les indicateurs économiques dévoilent une nette amélioration du secteur touristique, notamment durant le dernier trimestre de 2016,” annonce la ministre du Tourisme Selma Elloumi Rekik, dans une interview exclusive accordée au journal électronique saoudien “Al Sabak”.

Parmi les 15 mille touristes des pays du Golfe, seulement 8 mille Saoudiens visitent, annuellement, la Tunisie, indique la ministre. Elle a ajouté que selon les dernières statistiques datées de 2015, le nombre de touristes saoudiens a atteint 88 mille, ce qui est relativement faible pour un pays aussi grand comme l’Arabie Saoudite, selon ses dires. Ces chiffres ne reflètent pas la position dont occupe la Tunisie en matière du tourisme, a noté Mme Elloumi en soulignant la nécessité de revitaliser le bureau touristique de Jeddah afin de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

Opération séduction pour les touristes saoudiens

La ministre du Tourisme a évoqué les mesures mises en place pour encourager les touristes saoudiens à profiter de la Tunisie. Elle est revenu sur l’imminente ouverture du ciel tunisien (Open Sky) et l’annulation des visas pour les citoyens des pays du Golfe dont bénéficient notamment les Saoudiens. Elle a ajouté que des privilèges seront, par ailleurs, octroyés aux investisseurs saoudiens.

Les touristes saoudiens sont les plus dépensiers en Tunisie

Selon “Al Sabak”, c’est le touriste saoudien qui dépense le plus en Tunisie. Ces derniers dépensent, en moyenne, sept fois plus que le touriste occidental, indique la même source.

Le secteur touristique en quelques chiffres

Selon les dernières statistiques publiées par le ministère du Tourisme, près de 4,8 millions de touristes ont visité la Tunisie jusqu’au terme du mois d’octobre 2016, soit une hausse de 3,4% par rapport à la même période 2015 et une baisse de 24,1% par rapport au 10 premiers mois 2014. Les recettes touristiques sont toutefois en régression de 7,1% .

Le gouvernement se voit toutefois optimiste et table sur l’amélioration des indicateurs du secteur pour 2017. L’objectif de 7 millions de touristes est jouable selon la ministre du Tourisme.

Source: huffpostmaghreb

Noter cet article