Par La Rando

Les Emirats ont levé l’interdiction de visas aux Algériens de moins de 40 ans

dubai visa emiratesLes services de l’immigration des Emirats Arabes Unis ont décidé de lever la décision de geler l’octroi de visas aux algériens de moins de 40 ans. La mesure n’avait donné lieu à aucune explication lors de sa mise en œuvre. Le même mutisme officiel accompagne la levée de l’interdit.

C’est, une fois de plus, par le biais de la compagnie aérienne Emirates que les agences de voyages algériennes ont été avisées de la levée de “l’interdit au moins de 40 ans” et du retour aux règles qui étaient en vigueur auparavant.

Selon le chargé de la communication du Syndicat national des agences de tourisme (SNAT=, Elias Sennouci, cité par le journal El Khabar, une nouvelle correspondance lettre est venue annoncer l’annulation de la mesure. L’interdiction de visa aux Algériens moins de 40 ans et aux algériennes de moins 25 ans avait été notifiée par une correspondance en date du 25 septembre. La même mesure avait été appliquée pour la Tunisie, l’Egypte et la Mauritanie.

La lettre d’annulation de la mesure qui a fait grand bruit sur les réseaux sociaux est datée du 29 septembre mais elle n’a été reçue que récemment par les agences touristiques.

dubai_visa

La compagnie Emirates, grand perdant

Selon le chargé de la communication, les agences touristiques et leurs clients n’ont pas été affectés financièrement par la mesure d’interdiction qui n’a pas duré longtemps, la réservation des billets se faisant sans versement.

Ce n’est pas le cas de la compagnie Emirates, qui a dû annuler quatre vols à destination des Emirats programmés pour les 5, 7, 18 et 21 octobre 2014 en raison du nombre réduit de voyageurs. L’octroi des visas qui coûte l’équivalent de 12.000 dinars relève des services de l’immigration aux Emirats et non des services consulaires.

Le 10 octobre dernier, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Benali Cherif, a déclaré au journal Echourouk que l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis avait été convoqué au siège du ministère des affaires étrangères et que des explications lui ont été demandées sur la décision de son pays de geler l’octroi des visas aux Algériens de moins de quarante ans. Il avait également indiqué que l’ambassadeur algérien aux Emirats avait été instruit de demander des “explications sur la décision prise”. L’Algérie, avait-t-il ajouté, envisage d’appliquer le principe de réciprocité au cas où l’interdit n’est pas levé.

Source : maghrebemergent.com

Par La Rando

L’espace Schengen s’ouvre aux Emirats arabes unis

schengen-europe-visa-dubai-emiratL’espace Schengen s’ouvre aux Emirats arabes unis. D’ici mi-janvier, les Emiratis devraient être autorisés à voyager dans l’espace Schengen sans visa. C’est du moins ce qui adviendra si le Parlement européen avalise le vote favorable de la Commission européenne intervenu il y a quelques jours. Le règlement de 2001 sur les visas fixe la liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l’obligation de visa pour voyager dans l’espace Schengen – autrement dit la liste négative – et ceux dont les citoyens sont exemptés de cette obligation, la liste positive. Il y a quelques mois, les Emirats arabes unis avaient été ajoutés à la liste positive. Une entrée qui n’est pas intervenue sans évaluations préalables. Elles ont ciblé des critères liés notamment à l’immigration clandestine, l’ordre public, la sécurité ainsi qu’aux relations extérieures de l’Union avec les Emirats arabes unis – en particulier le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales – tout en tenant compte de la réciprocité.

Mi-janvier, les Emirats arabes unis pourraient donc devenir le premier pays arabe dont les citoyens sont exemptés de visa pour un séjour de courte durée (jusqu‘à 90 jours) dans l’espace Schengen s’il possède un passeport, que ce soit pour une visite professionnelle, touristique ou familiale. Le but est de simplifier les voyages dans l’espace Schengen, ainsi qu‘à Chypre, en Bulgarie et en Roumanie.

Le texte prévoit la réciprocité de l’exemption de visa, conformément aux accords en la matière. Tous les citoyens européens qui souhaiteront voyager dans les Emirats arabes unis n’auront plus besoin de visa.

Les échanges commerciaux entre les 28 membres de l’UE et les Émirats arabes unis a connu une augmentation de 9,7% en 2012, pour atteindre un total de 45,4 milliards d’euros.

Par: François Chignac

Source: Euronews

Par La Rando

Visas pour dubaï aux Emirats arabes unis

dubai-emirats-arabes-unisVSF Global à travers DVPC offre la possibilité aux clients de la compagnie aérienne Emiratie la possibilité d’avoir le visa de manière simplifiée en 72h. Après l’Espagne, la Grèce et le Canada (le 20 mars dernier), VSF Global prend en charge, désormais, la réception des Visas en direction de Dubai.
L’ouverture du centre de traitement de visa pour Dubai (DVPC), sis à Riadh El Feth (niveau 108), a eu lieu aujourd’hui en présence des responsables de Soleil Voyages, de VSF Global et d’Emirates. Aussi, avec l’avènement de ce service, la procédure est plus simplifiée dans la mesure où Emirates devient, dans ce cas de figure, le sponsor du visa et évite au demandeur toute autre garantie. Lire la suite sur Algerie focus