Par La Rando

Tensiosn entre la Russie et les USA à propos de l’Iran

iran-usaLa Russie a accusé jeudi les Etats-Unis de tenter d'”étrangler” l’économie de l’Iran, au lendemain de l’approbation par Washington de nouvelles sanctions visant la République islamique soupçonnée par les Américains de vouloir se doter de l’arme nucléaire.
“Le Conseil de sécurité de l’ONU a déjà adopté plusieurs résolutions comprenant des sanctions contre l’Iran (…). C’était tout à fait adéquat et suffisant pour assurer la non-prolifération des armes de destruction massive”, a déclaré un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, cité par l’agence Interfax.
“Toute sanction supplémentaire vise dans les faits à étrangler l’économie de l’Iran, et non pas à résoudre des tâches de la non-prolifération”, a-t-il souligné.
La Chambre des représentants américaine a approuvé mercredi de nouvelles sanctions contre l’Iran prévoyant notamment de fixer des limites très strictes sur l’industrie du pétrole iranien, déjà l’objet de lourdes sanctions, ainsi que sur d’autres pans de l’économie du pays comme les secteurs minier et automobile.
Ce texte visant à empêcher la République islamique de développer l’arme nucléaire doit encore être approuvé par le Sénat, à majorité démocrate, et signé par le président Barack Obama avant d’entrer en vigueur. Lire la suite sur Lesechos.fr

Par La Rando

Un agent secret de la CIA capturé en Russie

services-secrets-arabie-saouditeLes services spéciaux russes ont arrêté mardi à Moscou, l’Américain Ryan Fogle, troisième secrétaire de l’ambassade américaine, lorsqu’il tentait de recruter un officier chargé de la lutte antiterroriste dans le Caucase russe.

L’agent présumé de la CIA pris en flagrant délit à Moscou lorsqu’il tentait de recruter un représentant des services spéciaux russes cherchait des informations sur les suspects des attentat de Boston, originaires du Caucase russe, selon le quotidien russe Kommersant de mercredi.

L’Américain Ryan Fogle, troisième secrétaire de l’ambassade américaine a tenté d’établir des contacts personnels avec un agent russe dans le Caucase où vit la famille des frères Tsarnaev, suspects de l’attentat de Boston le 15 avril, croit savoir Kommersant.