Par La Rando

Qatar: La puissance financière du PSG

rp_Qatar-psg-paris.jpgLe PSG assoit encore un peu plus sa puissance financière. Le club de la capitale, qui appartient aux équipes les plus riches d’Europe, s’appuie sur le soutien du Qatar qui aurait, selon Le Parisien, signé un chèque de 175 millions d’euros pour renflouer le budget prévisionnel de la saison 2016-17. Et cette fois-ci, l’UEFA ne devrait pas retoquer ce juteux contrat passé avec la Qatar Tourism Authority (QTA), une entité étatique distincte de Qatar Sports Investments (QSI), le propriétaire du PSG. Lire la suite “Qatar: La puissance financière du PSG”

Par La Rando

Zlatan Ibrahimovic: «Le PSG est né avec le Qatar»

Zlatan IbrahimovicZlatan Ibrahimovic a fait un peu de provocation en expliquant que le PSG n’avait que trois ans d’existence à ses yeux. En conférence de presse ce mardi avant le match du PSG sur le terrain de Chelsea en 8es de finale retour de Ligue des champions, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur le rôle des Qataris, et leur objectif, au PSG. «Le projet du PSG a été lancé il y a trois ans et demi. Avec tout le respect que j’ai pour son passé, le club est né le jour où les Qataris sont arrivés, a expliqué la star suédoise. Lire la suite “Zlatan Ibrahimovic: «Le PSG est né avec le Qatar»”

Par La Rando

Le PSG en stage au Qatar

Qatar psg parisSi les Parisiens n’étaient pas encore totalement convaincus, l’après-midi d’hier a ôté leurs derniers doutes. Leur rôle dépasse désormais très largement le simple périmètre des terrains gazonnés. Au Qatar, pays de leur propriétaire, les coéquipiers de Zlatan sont en représentation permanente. Dès la pause déjeuner, les joueurs de Laurent Blanc se sont évaporés par petits groupes aux quatre coins de la ville pour assurer diverses opérations de promotion montées par Qatar Tourism Authority (QTA) ou certains de leurs sponsors tel Ooredoo, l’opérateur de téléphonie qatarien, qui s’affiche sur les maillots et a donné son nom au centre d’entraînement de Saint-Germain-en-Laye contre 13 M€ annuels.

Ibrahimovic à la chasse, Cavani à l’école

Ainsi, pendant que Thiago Silva, Alex et Lucas s’en allaient découvrir un village traditionnel, Sirigu, Lavezzi et Pastore se cultivaient au musée d’Art islamique de Doha après un tour sur la corniche. En fin d’après-midi, c’était au tour de Matuidi, Jallet et Rabiot de visiter le Gold Souk.

Quant à Ibrahimovic, accompagné de Maxwell et Camara, on le retrouvait en 4 x 4 dans le désert. Après le franchissement de quelques dunes, les trois compères ont partagé un thé avec des Bédouins. A suivi une démonstration de chasse au faucon, activité très prisée des Qatariens. Pour le géant suédois, passionné de chasse, l’expérience valait le détour. Elle l’a enchanté, davantage que le dîner de la veille avec des représentants de la Qatar National Bank, autre sponsor du PSG. Lire la suite sur Le Parisien…

Par La Rando

Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi nommé ministre au Qatar

paris-Nasser+Al-Khelaïfi-qatarLe président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, a été nommé ministre du gouvernement qatari lors de son passage à Doha il y a deux semaines. Voilà Nasser Al-Khelaïfi ministre. Déjà président du PSG et de la Fédération du Qatar de tennis, Nasser a été nommé au gouvernement qatari il y a deux semaines lors de son passage à Doha. Une information de nos confrères du Parisien, qui précisent que l’homme fort du club parisien n’a pas reçu d’affectation précise pour le moment et que son rôle ne présentera pas d’activité concrète dans un premier temps.

Pas d’affectation précise

« Il est ministre hors cadre, c’est-à-dire sans affectation précise », peut-on lire dans l’article. Nommé par l’émir Tamim bin-Hamad al-Thani, dont il est très proche, Nasser Al-Khelaïfi pourrait envisager d’ici quelques années d’abandonner ses fonctions au PSG pour endosser au Qtara « de hautes responsabilités politiques ».

Source: Beinsport

Par La Rando

Inflation au PSG par le Qatar

qatar-psg-davi-David+BeckhamLe recrutement de stars n’est pas sans conséquence pour les supporteurs du PSG : envolée du prix des maillots et des billets des matchs. Acheter des stars coûte cher pour un club mais aussi pour les supporteurs. Ils sont toujours ravis de savoir que Zlatan Ibrahimovic ou David Beckham vont porter le maillot de leur club favori, moins lorsqu’il s’agit de mettre la main à la poche pour aller les voir jouer au Parc des Princes.
Deux chiffres pour illustrer le changement de dimension du PSG. D’abord le 9, pour le nombre de joueurs de l’effectif actuel du club parisien qui affichent un salaire supérieur à celui du footballeur le mieux payé en 2010-2011, dernière saison de Colony Capital, fonds d’investissement américain, comme propriétaire du club parisien. Puis 138 pour la différence en millions entre les dépenses en transferts du Qatar (200 millions) en moins de deux ans et celles de Colony Capital en cinq ans (62 millions).
Pour financer leur recrutement «cinq étoiles», les dirigeants qatariens, qui ont fêté, au début du mois, le premier anniversaire de leur prise de contrôle du PSG, n’ont d’autres choix que d’augmenter leurs recettes pour respecter le «fair-play» financier (équilibrer les dépenses et les recettes) imposé par l’Association européenne de football (UEFA). Trois leviers s’offrent à eux: la billetterie, les produits dérivés et le sponsoring.

Le prix des abonnements grimpe, le nombre d’abonnés aussi
Comme Zlatan Ibrahimovic l’a «gentiment» rappelé aux supporteurs parisiens il y a deux semaines, ils n’ont pas souvent eu l’occasion de voir une star internationale défendre les couleurs du PSG. Un privilège qui a un coût. Conséquence: les abonnements pour les 19 matches de championnat à Paris ont augmenté, en moyenne, de près de 30% par rapport à la saison 2011-2012 et de plus de 20% (si on prend l’abonnement avec les matchs de Coupe). Ces hausses n’ont pourtant pas refroidi les supporteurs parisiens, qui sont 7000 de plus, par rapport à la saison dernière, à s’être abonnés au Parc des Princes. Lire la suite…