Par La Rando

Femmes expatriées, le Qatar vous cherche !

femme dubaiLes femmes qui s’expatrient pour des raisons professionnelles sont encore rares. Dans plus de neuf cas sur dix, ce sont les femmes qui suivent leur conjoint qui partent à l’étranger, soulignait ainsi une étude réalisée par Expat Communication en septembre dernier. Pourtant, certains pays mettent les bouchées doubles afin d’attirer les talents féminins. De façon contre-intuitive, c’est au Qatar que les femmes expatriées ont le plus de chance d’obtenir un retour sur investissement intéressant.

Lire la suite “Femmes expatriées, le Qatar vous cherche !”

Par La Rando

Vivre au Qatar, s’expatrier au Qatar, s’implanter au Qatar, investir au Qatar


 

Programme de l’émission en cours :
Animée par Anaïs DIGONNET – Journaliste

Invités plateau :
Jean-Louis BIARD – Pdt fondateur – Biard Déménagements
Florence VERZELEN — CCE et Directrice générale – GDF Suez Qatar
Michel DAILLET – Michel DAILLET – Conseiller juridique
Jean-François CANAT – Avocat associé – Cabinet UGGC

Interventions vidéos :
Arnaud DEPIERREFEU – Expatrié à Doha
Laure TAVERNIER – Expatriée à Doha

Invité Skype : Jean-Christophe PEAUCELLE – Ambassadeur de France au Qatar

1ère Partie :
Présentation de Doha, sa position au Qatar et présentation de la communauté française dans cette ville.

2ème Partie :
Bien préparer son déménagement à Doha.

3ème Partie :
Le coût de la vie assez cher à Doha.

4ème Partie :
Qatar, loin des clichés, notamment par apport au statut de la femme ?

5ème Partie :
La joint-venture, passage obligé pour la création d’entreprise au Qatar.

6ème Partie :
Doha, la ville aux nombreux avantages pour les entrepreneurs.

7ème Partie :
Les futurs grands rendez-vous sportifs à Doha en font une terre d’opportunités pour les chefs d’entreprises français.

Par La Rando

Ces Français qui s’expatrient au Qatar

« Ah, le Qatar… Quand nous avons annoncé à notre famille et à nos amis que nous partions nous installer dans ce pays, notre décision a suscité une certaine perplexité. » Amusée, Céline, qui a accompagné son mari il y a un peu plus d’un an à Doha, la capitale de l’émirat, se souvient très bien des réactions de ses proches. « Auparavant, nous Lire la suite “Ces Français qui s’expatrient au Qatar”

Par La Rando

Documentaire: Qatar, perle d’avenir

qatar-ville-dohaAu coeur de la région du Golfe se niche le Qatar, pays minuscule par sa superficie mais immense par ses ambitions. Aujourd’hui, ce pays tire plus de 85% de ses recettes de l’exportation du pétrole et du gaz naturel. Sa capitale, Doha, abrite près de 80% de la population nationale, dont une grande partie composée d’immigrés. Pierre Brouwers a filmé sous tous ses angles cet émirat surgi du désert. De surprenants gratte-ciel futuristes émergent du néant, les bédouins troquent leurs dromadaires contre de puissants 4×4, les fauconniers équipent leurs rapaces d’appareils électroniques, et les jockeys des courses de dromadaires sont désormais des robots.

Par La Rando

Reportage: Français au Qatar

Les Français sont de plus en plus nombreux à s’expatrier au Qatar, mais aussi de plus en plus jeunes à boucler leurs valises. Cette dernière décennie, le nombre de Français-es vivant à l’étranger a augmenté de 50%.  Officiellement, 1,6 million de Français résident hors du pays – statistique qu’il faut au moins multiplier par deux si l’on veut aussi prendre en compte les Français non-inscrit sur les registres des consulats. Ce reportage d’Envoyé Spécial nous fait voyager au Qatar. Découvrez le reportage en deux parties ci-dessous.

Français au Qatar (Reportage Envoyé Spécial) (1/2)

 

Français au Qatar (Reportage Envoyé Spécial) (2/2)

 

Par La Rando

Documentaire TF1: Faut-il s'installer au Qatar ?

qatar-loveTous les jours sur MYTF1News, retrouvez un sujet qui sera diffusé à 20 heures sur TF1 dans le journal de Julien Arnaud. Aujourd’hui, une Française qui a choisi de s’installer au Qatar.

Retrouvez tous les jours sur TF1 News un des temps forts du 20h, avant le 20h.   Nous avons rencontré une Française qui a choisi de s’installer là-bas il y a quelques années. Combien gagne-t-elle aujourd’hui? Et comment s’est-elle adaptée au mode de vie local ?