Par La Rando

Augmentation du PIB des Emirats Arabes Unis

La réunion annuelle sur l’investissement (AIM 2015) a été inauguré le lundi 30 mars au Centre des congrès et des expositions de Dubaï international par Sultan bin Saeed Al Mansouri, Ministre de l’Economie, et sous le patronage du Vice-président et Premier ministre et Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Lire la suite “Augmentation du PIB des Emirats Arabes Unis”

Par La Rando

Le secteur de l’aviation à Dubai

emirates-dubai-A380Le secteur de l’aviation représentera 53 milliards de dollars dans l’émirat du Golfe dans 6 ans. En 2013, la part de l’aviation dans le PIB de l’émirat était de 27% du PIB, soit 26,7 milliards de dollars, le bureau Oxford Economics.

“D’ici à 2020, la contribution du secteur de l’aviation à l’économie de Dubaï devrait croître à un rythme plus rapide que l’économie dans son ensemble.”

Ainsi, dans six ans le secteur aérien représentera 37,5% du PIB de l’émirat du Golfe, plaque tournante du transport aérien mondial, prédit une étude du bureau Oxford Economics commandée pour Emirates Airlines et Dubai Airports. Sa contribution atteindra 53,1 milliards de dollars cette année-là, d’après ce rapport intitulé “Quantification de l’impact économique de l’aviation à Dubaï”.

Diversification de l’économie

Dubaï, dont les ressources pétrolières s’épuisent, a diversifié son économie, notamment dans les secteurs du commerce, du transport et du tourisme.

En 2013, la part de l’aviation dans l’émirat atteignait 27% du PIB, soit 26,7 milliards de dollars, précise l’étude. L’aéroport Dubaï International a accueilli 66,4 millions de passagers en 2013 et devrait en voir passer plus de 100 millions en 2020.

L’émirat dispose d’un deuxième aéroport, Al-Maktoum International, ouvert en octobre 2013. Il est prévu qu’il ait une capacité d’accueil de 120 millions de passagers par an.

Source: LaTribune.fr

Par La Rando

Augmentation du PIB de Dubaï en 2013

pib dubai uae, emiratsL’économie de Dubaï enregistrait en 2013 une croissance de 4,6 pour cent, contre 4,1 pour cent en 2012, selon le Centre des Statistiques de Dubaï (DSC).
Un rapport du DSC montre que le secteur le plus dynamique de Dubaï l’année dernière était une fois de plus l’hospitalité, avec une croissance de 13 pour cent, affichant pour la troisième année consécutive une croissance à deux chiffres.
L’industrie occupe la deuxième place avec une croissance de 8,1 pour cent, devant les services sociaux et personnels avec 6,8 pour cent de croissance et le transport, le stockage et la communication, augmentant de 5,6 pour cent.
“Le taux de croissance officiel pour Dubaï est largement en ligne avec les prévisions de 4,5 pour cent,’’ déclare Khatija Haque, chef de la région MENA chez Emirates NBD.
Dubaï représente environ 30 pour cent du PIB des Emirats. Le secteur de la construction s’est élargi pour la première fois depuis 2008, quoique légèrement, à seulement 1,3 pour cent, alors que les services immobiliers et commerciaux ont augmenté de 4,7 pour cent. Le commerce de détail et de gros, qui représente environ 30 pour cent de l’économie de Dubaï, a augmenté de 3,5 pour cent l’an dernier contre 1,4 par cent en 2012.
La croissance des services financiers a également accéléré à 3,6 pour cent l’an dernier, contre 2,2 pour cent en 2012. Par contre, les services publics ont augmenté de 1 pour cent en 2013, en baisse de 6,4 pour cent.
Le Fonds monétaire international (FMI) et l’Institute of International Finance (IIF) prévoient une croissance du PIB de Dubaï de plus de 5 pour cent en 2014. Bien que les secteurs de la construction et de l’immobilier devraient stimuler la forte croissance du commerce d’autres secteurs clés, le transport et
tourisme devraient rester robuste.
Les principaux indicateurs financiers tels que les valorisations des marchés boursiers, les prix de l’immobilier, l’indice de confiance des entreprises et l’évolution des swaps pointent vers une forte croissance du secteur non pétrolier cette année. 

 

Source: Agence de Presse des Emirats, WAM