Par La Rando

Business au Qatar et politique avec Sarkozy

sarkozy-argent-qatarAnalyse tirée du journal Le Monde du 11 mars 2013 dans laquelle j’apporte des compléments d’information sur le fonds d’investissement du Qatar : “Ce n’est pas parce qu’il est ancien président de la République qu’il est voué à devenir trappiste.” Claude Guéant, l’ancien secrétaire général de l’Elysée, a défendu, dimanche 10 mars sur France Inter, les ambitions de Nicolas Sarkozy. Mais, entre la politique et l’argent, l’ancien président, âgé de 58 ans et replié dans ses locaux de la rue Miromesnil à Paris, peine à choisir. La planète médiatique s’en mêle.
Jeudi, Nicolas Sarkozy s’est présenté en recours pour sauver la France du naufrage dans un entretien non assumé à l’hebdomadaire de droite Valeurs actuelles. L’affaire fait un flop, et deux jours plus tard, le quotidien britannique Financial Times lui prédit un avenir dans le business. Dans un article du 9 mars, cosigné par son directeur de la rédaction Lionel Barber, le FT explique que le Qatar a proposé à l’ancien chef d’Etat d’apporter 500 millions d’euros dans un fonds qui investirait en Espagne, au Maroc et au Brésil.
Bref, les pays où Nicolas Sarkozy se sent bien : l’Espagne, où il a l’amitié de l’ancien premier ministre conservateur José Maria Aznar et les réseaux de son ami Alain Minc ; le royaume du Maroc, son lieu de villégiature ; le Brésil, le pays de l’ancien président Lula et du père naturel de sa femme, Carla Bruni.

“Il reçoit beaucoup de propositions, mais il n’en a tranché aucune”, confirme l’entourage de Nicolas Sarkozy, qui lâche que le quotidien des affaires de la City essaie depuis des mois d’écrire un article sur le sujet. Cette fois-ci serait-elle la bonne ? Nicolas Sarkozy n’aurait pas un rôle opérationnel, mais serait apporteur d’affaires, un homme de contacts. Son ancien conseiller Alain Minc indique que “Nicolas Sarkozy n’a rien décidé et, de toute façon, il n’a pas que la possibilité indiquée par le Financial Times”. Selon lui, “l’article est erroné en ce qu’il se concentre exclusivement sur le Qatar”.
Lire la suite sur mon Blog Le Monde…

Par La Rando

Qatar: fonds d’investissement pour Sarkozy

sarkozy-argent-qatarNicolas Sarkozy, selon le Monde, en avait parlé dès novembre 2011 : « Moi aussi, dans le futur, je voudrais gagner de l’argent. » C’est donc le cas aujourd’hui, puisque l’ancien président s’est spécialisé dans des tournées de conférences lucratives. Mais cela pourrait l’être beaucoup plus, à en croire le Financial Times. En effet, plusieurs fonds souverains, notamment celui du Qatar, lui auraient proposé de le soutenir à hauteur de 500 millions d’euros pour lancer un fonds d’investissement.
Nicolas Sarkozy aurait un « rôle non exécutif » et ne conduirait pas lui-même les investissements. Il serait à l’origine des transactions, ouvrant les portes grâce à son réseau.

Le fonds serait basé à Paris et investirait dans des entreprises de pays émergents tels que le Brésil, ou dans des pays tels que l’Espagne et le Maroc.
Une porte-parole de Nicolas Sarkozy a réagi en notant que l’ancien président « reçoit régulièrement des propositions dans le domaine des affaires et n’a pour l’instant dit oui à aucune ».
Lire la suite…