Par La Rando

Coopération spatiale entre les Emirats Arabes Unis et la France

La France et les Emirats arabes unis ont signé jeudi un accord de coopération spatiale, alors qu’Abou Dhabi a pour ambition de lancer la première sonde arabe robotisée vers Mars avant 2021.

Jean-Yves Le Gall, président du CNES (Centre national d’études spatiales), a déclaré être “particulièrement fier” du fait que le CNES soit “la première agence spatiale à signer un accord” avec celle des Emirats (UAESA). L’accord-cadre vise à promouvoir et à organiser les activités de coopération

Lire la suite “Coopération spatiale entre les Emirats Arabes Unis et la France”

Par La Rando

Dubai investit dans les terres agricoles en Normandie

En visite en France, une délégation de l’émirat de Dubaï a annoncé « être en discussion » pour louer 30.000 hectares dans la plaine de Caen avec des baux de 99 ans. Plus de 450 exploitations agricoles normandes pourraient être concernées.

« N ous projetons de louer les terres et les cheptels à un prix très supérieur au marché, bien au-delà de la rentabilité que peuvent espérer les agriculteurs français », jette d’emblée le Sheïkh Al-Abu Dphissel, en Lire la suite “Dubai investit dans les terres agricoles en Normandie”

Par La Rando

L’émir de Dubaï en France ?

Dubawi dubaiL’émir de Dubaï, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a réservé une place dans le port de Granville, la semaine du lundi 25 août. Il viendrait en effet à bord de son yacht de 90 m de long, le Dubawi. L’émir et son fils, le prince héritier Hamdane ben Mohammed Al Maktoum, figurent sur la liste des engagés de l’épreuve d’endurance des Jeux équestres mondiaux, le 28 août, à Sartilly. Le yacht aurait déjà quitté Dubaï et fera plusieurs escales. En revanche, l’accostage définitif à Granville reste subordonné à l’humeur de l’émir. Verdict le 25 août, à l’ouverture du port.

Source : ouest-france.fr

Par La Rando

Dubai au Salon Mondial du Tourisme à Paris

Vous habitez Paris? Venez découvrir Dubaï au Salon Mondial du Tourisme. Le “Department of Tourism and Commerce Marketing” sera présent ( stand F32). Du 21 au 24 mars 2013, la plus grande agence de voyage de France a ouvert ses portes pour quatre jours ! Que vous soyez baroudeur des jungles amazoniennes ou spécialiste du farniente sur la plage, chercheur invétéré de la nouveauté touristique ou culturelle en Europe, fondu de vacances sportives dans les montagnes françaises ou de cocooning en famille à la campagne, jet setter overseas ou amateur de tourisme solidaire, le Salon Mondial du Tourisme 2013 vous a présenté une offre touristique à 180° pour du long ou du court séjour, en France et à l’Étranger… Plus d’infos: http://www.salonmondialdutourisme.com

C’est quoi le DTCM ?

Avec pour objectif de positionner Dubai comme destination touristique internationale et hub commercial incontournables, le Dubai-Department of Tourism and Commerce Marketing a pour mission d’accroitre la notoriété de la destination dans le monde et d’attirer les touristes et investisseurs dans l’émirat.
Le DTCM est l’autorité principale en charge de la planification, de la supervision, du développement et de la promotion de l’industrie touristique de Dubai. Il promeut également le secteur du commerce. Il procède par ailleurs à l’attribution des licences et supervise la classification des services, des hôtels, des tours opérateurs et des agences de voyages.
Différentes marques et départements sont parties intégrantes du DTCM : Dubai Convention and Events Bureau, Dubai Calendar, et Dubai Festivals and Retail Establishment (anciennement  Dubai Events and Promotions Establishment. Outre son siège social à Dubai, le DTCM compte 20 bureaux dans le monde.
De nouvelles informations sur Dubai sont disponibles sur Internet pour le grand public sur www.bonjourdubai.com/blog

 

Par La Rando

Des entreprises françaises à l’expo de Dubaï 2020

dubai-2020-franceDubaï – La ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq, a déclaré mardi vouloir intéresser les entreprises françaises aux chantiers de l’exposition universelle de 2020 à Dubaï qui représentent des investissements de 7 milliards de dollars.

Je pense que nous allons mettre en place une organisation qui permettra à toutes les entreprises françaises qui peuvent être en capacité de remporter ce challenge d’être choisies pour ce grand événement“, a déclaré Mme Bricq à l’AFP au cours d’une visite à Dubaï.

La ministre a notamment visité à Dubaï le chantier d’un tramway réalisé avec la participation d’Alstom.

La ministre a indiqué que dans le cadre de l’exposition, Dubaï prévoit environ 7 mds USD d’investissements, à la fois pour les transports et les lieux d’accueil de l’ensemble des délégations.

Mme Bricq, a souligné lundi à Abou Dhabi la volonté de la France de doubler le volume de ses échanges avec les riches monarchies pétrolières du Golfe, en baisse.

Nos parts de marché sont trop faibles. Elles ne sont pas à la hauteur des bonnes relations politiques que nous avons avec tous les pays de la Péninsule arabique“, a-t-elle déclaré en marge du sommet mondial sur les énergies de l’avenir à Abou Dhabi.

Le volume global des échanges commerciaux de la France avec les Emirats a baissé de 4,9 milliards d’euros en 2011 à 4,7 milliards d’euros en 2012. Au niveau régional, les exportations de la France dans les six monarchies du Golfe ont baissé de 6,2% en 2012, selon des statistiques officielles.

Source: L’expansion et AFP

Par La Rando

Dubai, eldorado pour le « made in France »

business-dubai-franceLes entreprises françaises peuvent profiter d’investissements massifs dans les infrastructures à Abu Dhabi et Dubaï. Le golfe Persique est une zone stratégique pour l’export français. Globalement, au Moyen-Orient, Bercy espère une hausse des exportations de 66 % d’ici à 2022. En tête, les Émirats arabes unis, qui sont déjà le premier client de l’Hexagone dans la région. La manne pétrolière d’Abu Dhabi avec ses deux fonds souverains assis sur 655 milliards de dollars, ainsi que le hub régional, touristique et logistique, de Dubaï attisent la convoitise des entreprises françaises.

Un an après la visite de François Hollande, la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, effectue un déplacement de trois jours aux Émirats et à Oman pour vendre le «made in France». Il s’agit de consolider les positions dans un marché de plus en plus concurrentiel. Si l’Hexagone dégage un excédent commercial – 3,5 milliards d’euros d’exportations contre 1,2 milliard d’importations sur les onze premiers mois de 2013 -, la part de marché s’érode. Elle est tombée à 2,4 % contre 7 % au début des ­années 2000.

La bataille se joue de plus en plus avec les pays émergents. Le renouvellement des concessions pétrolières d’Abu Dhabi arrivées à terme le 10 janvier en est une illustration. Aujourd’hui, quatre majors – BP, ExxonMobil, Shell et Total – se partagent les 38 % réservés aux étrangers. Le reste étant exploité par la compagnie nationale ADNOC. Une dizaine d’entreprises étrangères, du Brésil, de Chine et de Corée du Sud, sont sur les rangs. L’enjeu est loin d’être négligeable pour Total, qui produit 140.000 barils-jour, soit 6 % de sa production totale. Nul doute que l’appel d’offres – dont les résultats ne sont pas attendus avant mars ou avril – sera au cœur de la rencontre entre Nicole Bricq et le ministre de l’Énergie.

Autre priorité de cette visite, le transport. ADP, Alstom, RATP, SNCF, Thales… Tous les fleurons français de l’aérien, du ferroviaire et du transport public sont du voyage. Pas moins de 7 milliards de dollars d’investissement sont prévus à court terme à Abu Dhabi dans le ferroviaire avec une ligne de métro et deux lignes de tramways.

Coopération financière

L’émirat veut rivaliser avec son voisin dubaïote. «C’est important pour eux d’avoir une vitrine, leur demande est particulièrement technologique, un point fort de nos entreprises», explique le ministère du Commerce extérieur. Les entreprises veulent aussi se placer dans la perspective de l’exposition universelle de 2020 à Dubaï. L’émirat prévoit d’investir 7 milliards de dollars avec des contrats à la clé dans le transport et l’événementiel.made in france dubai

Nicole Bricq va aussi discuter de coopération financière, enjeu clé dans le Golfe. «Comme nous l’avons déjà proposé aux autres pays de la péninsule, l’objectif est de pouvoir utiliser l’épargne pour financer des projets d’infrastructure en France et du crédit export», précise Bercy. En clair, que les dollars du Golfe soient investis dans l’appareil productif français et moins dans l’immobilier. La Caisse des dépôts est en négociation avancée avec Mubadala, le deuxième fonds souverain d’Abu Dhabi. Enfin, cette visite aura un volet touristique important, en particulier à Oman, au fort potentiel dans ce domaine, même si le sultanat affiche également des ambitions de devenir un hub de services.

Source: lefigaro.fr

Par La Rando

Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum en France

al maktoum emirLe Vice-président et Premier Ministre des Emirats et Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, commence une visite de trois jours à Paris lors de laquelle il s’entretiendra avec le président français, François Hollande, et un certain nombre de responsables français.
SA Cheikh Mohammed dirigera une délégation émirienne de grande envergure, composée d’un certain nombre de ministres et de hauts fonctionnaires. – Agence de Presse des Emirats, WAM