Par La Rando

Dubai «Connecting minds, creating the future»

rp_Dubai-Expo-2020.jpgLe pavillon luxembourgeois avait fait son petit effet en 2010 à Shanghai: quelque 7 millions de personnes s’étaient bousculées pour apercevoir la Gëlle Fra. Le Luxembourg avait investi 17 millions d’euros pour faire partie de l’événement. Une expérience positive que le Luxembourg a bien envie de retenter. Le ministre socialiste de l’Économie, Étienne Schneider, a présenté les grandes lignes du projet à la Commission de l’économie jeudi matin. C’est l’ex-ministre de la Culture et du Logement devenue première conseillère du ministère, Maggy Nagel, qui pilotera les opérations. Toute une équipe dédiée au projet sera mise sur pied. Côté budget, le ministre table sur une enveloppe entre 20 et 25 millions d’euros, comme indiqué à nos confrères de RTL.

Une pétition

Dubai a décroché en 2013 l’organisation de l’Exposition universelle 2020 et espère attirer 20 millions de visiteurs. Son slogan est «Connecting minds, creating the future». Une devise qui plaît beaucoup au Luxembourg qui a fait du développement des nouvelles technologies une priorité. Le ministre a d’ailleurs pu le dire à l’émir de Dubai, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, lors de sa visite officielle aux Émirats arabes unis il y a deux semaines. Les invitations seront envoyées la semaine prochaine.

À noter qu’une pétition, validée mercredi par la Commission des pétitions, demande la non-participation du Grand-Duché à cette Exposition universelle.

Source: lessentiel

Par La Rando

Des entreprises françaises à l’expo de Dubaï 2020

dubai-2020-franceDubaï – La ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq, a déclaré mardi vouloir intéresser les entreprises françaises aux chantiers de l’exposition universelle de 2020 à Dubaï qui représentent des investissements de 7 milliards de dollars.

Je pense que nous allons mettre en place une organisation qui permettra à toutes les entreprises françaises qui peuvent être en capacité de remporter ce challenge d’être choisies pour ce grand événement“, a déclaré Mme Bricq à l’AFP au cours d’une visite à Dubaï.

La ministre a notamment visité à Dubaï le chantier d’un tramway réalisé avec la participation d’Alstom.

La ministre a indiqué que dans le cadre de l’exposition, Dubaï prévoit environ 7 mds USD d’investissements, à la fois pour les transports et les lieux d’accueil de l’ensemble des délégations.

Mme Bricq, a souligné lundi à Abou Dhabi la volonté de la France de doubler le volume de ses échanges avec les riches monarchies pétrolières du Golfe, en baisse.

Nos parts de marché sont trop faibles. Elles ne sont pas à la hauteur des bonnes relations politiques que nous avons avec tous les pays de la Péninsule arabique“, a-t-elle déclaré en marge du sommet mondial sur les énergies de l’avenir à Abou Dhabi.

Le volume global des échanges commerciaux de la France avec les Emirats a baissé de 4,9 milliards d’euros en 2011 à 4,7 milliards d’euros en 2012. Au niveau régional, les exportations de la France dans les six monarchies du Golfe ont baissé de 6,2% en 2012, selon des statistiques officielles.

Source: L’expansion et AFP

Par La Rando

Dubaï et son évolution à travers le temps

Expo universelle 2020 à DubaïAlors que l’émirat défend mercredi sa candidature pour l’exposition universelle 2020, metronews est allé voir sur place ce que la ville est devenue en moins de 50 ans d’existence. L’arrivée à Dubaï donne l’impression d’avoir atterri à Las Vegas. Dans une chaleur écrasante, le 4×4 climatisé est roi, sur des avenues à douze voies bordées de palmiers et de gratte-ciel brillants comme des sous neufs. Seuls les panneaux en arabe viennent rappeler que c’est en plein coeur du Moyen-Orient qu’est installé ce paradis du divertissement et de la démesure. Qui n’était qu’un désert vingt ans plus tôt.

“Quand j’étais petite, je jouais ici les pieds dans le sable”, se souvient ainsi Divya, 26 ans seulement. Aujourd’hui, la jeune femme travaille la tête dans le ciel, dans la plus haute tour du monde : la burj al-Khalifa (828 mètres). Comme 90% de la population des Emirats arabes unis (EAU), dont Dubaï est membre, ses parents ont immigré, depuis l’Inde, pour venir chercher fortune dans cet eldorado. “Ils sont venus pieds nus et mon père a réussi dans l’immobilier, raconte-t-elle dans un anglais perfectionné à New York, où elle a fait ses études. C’est allé très vite, comme tout ici.” Lire la suite sur Metronews….

Par La Rando

Expo universelle 2020 à Dubaï

Expo universelle 2020 à DubaïLes Émirats sont candidats à l’organisation de l’Expo universelle 2020 à Dubaï sur le thème « Connecter les esprits, Construire le futur ».Tous les cinq ans durant six mois, l’Expo universelle attire des millions de visiteurs. L’Expo Universelle n’a jamais eu lieu au Moyen-Orient, en Afrique ou en Asie du Sud-Est dans toute l’histoire de cette manifestation.
Pour notre candidature à l’organisation de l’Exposition universelle 2020 à Dubaï, les Émirats arabes unis ont choisi le thème « Connecter les esprits, Construire le futur ». Un thème représentatif de la population des Émirats, de ses aspirations pour l’avenir, et qui reflète la volonté de l’Exposition universelle de rassembler les peuples du monde entier pour partager et échanger autour de projets communs.

Dans le monde largement interconnecté d’aujourd’hui, il est plus nécessaire que jamais d’adopter une vision renouvelée de progrès et de développement fondée sur le partage et l’engagement. Rien ne saurait réfuter le caractère à la fois unique et remarquable d’un pays donné, d’une communauté spécifique ou de l’esprit humain d’un individu, et cependant ce n’est qu’en collaborant que nous pouvons réellement avancer.
emirat-enfant-travail-uaeUne Expo universelle à Dubaï en 2020 serait la première à se dérouler dans la région MENASA (Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie du Sud). Alors que la communauté internationale doit faire face à des défis toujours plus complexes et de plus en plus interconnectés, les liens qui existent entre les individus, les sociétés et les idées n’ont jamais été aussi importants. Dubaï Expo 2020 sera une plate-forme pour la connectivité, dont le but sera d’aider à ouvrir la voie à de nouveaux partenariats favorables à la croissance et la durabilité pour l’avenir.