Par La Rando

Contrat pour Thales en Arabie Saoudite

thales arabie saouditeThales a annoncé avoir été sélectionné par l’US Air Force dans le cadre d’un contrat portant sur la fourniture à la Garde Nationale d’Arabie Saoudite des aides à la navigation et des systèmes destinés aux tours de contrôle.

‘Les technologies déployées répondront aussi bien aux exigences des procédures de vol aux instruments et de vol à vue pour les aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante’, a précisé le groupe, qui souligne également que lesdites technologies ‘seront installées sur deux nouveaux aérodromes du pays : Khashm al- An, à l’est de Riyad, et Dirab, au sud-ouest de la ville’.

En cours de construction, le premier sera équipé d’une piste de 2.000 mètres et d’un taxiway pour avions. Le second est encore au stade du projet et accueillera pour sa part aussi bien des avions que des hélicoptères.

Une fois opérationnelles, ces nouvelles plates-formes accueilleront les 12 Boeing AH-64E Apache, 24 Boeing AH- 6i et 24 hélicoptères Sikorsky UH-60M Black Hawk de la Garde Nationale.

Source: lefigaro.fr

Par La Rando

Contrat d’armement entre l’Arabie saoudite et la France

arabie saoudite france contratL’Élysée a annoncé un contrat franco-saoudien de 3 milliards de dollars d’armement pour le Liban en cours de finalisation. L’objectif est de renforcer la coopération au Moyen-Orient, très instable entre le conflit en Syrie et la progression de l’État islamique. trat franco-saoudien de livraison d’armes au Liban d’un montant de trois milliards de dollars est en voie de “finalisation“, a indiqué l’Elysée, où le président François Hollande a reçu lundi le prince héritier d’Arabie saoudite Salmane Ben Abdel Aziz.

“Le contrat est acquis”

“Le contrat est acquis, il manque juste quelques éléments techniques pour le bouclage. Il ne sera pas signé ce (lundi) soir mais il est en finalisation”, a-t-on indiqué dans l’entourage du chef de l’Etat.

Pays “magnifique et en même temps vulnérable“, le Liban a “besoin lui aussi de sécurité au moment où il accueille des milliers de réfugiés“, a déclaré François Hollande, lors d’un dîner officiel en l’honneur de son hôte auquel avaient été conviés quelques 200 invités, parmi lesquels de nombreux chefs d’entreprises.

Le pays du Cèdre accueille notamment plus d’un million de réfugiés syriens fuyant le conflit meurtrier dans leur pays.

“Alors nous avons convenu ensemble, l’Arabie saoudite et la France, d’aider le Liban à la condition aussi qu’il s’aide lui-même, pour sa propre sécurité”, a-t-il ajouté, sans citer expressément ce contrat.

Lire la suite sur: Latribune.fr…

Par La Rando

Contrat pour Cockerill Maintenance en Arabie saoudite

Cockerill Maintenance arabie saouditeLa société CMI, à Seraing, a officialisé, ce jeudi, la signature d’une convention avec le groupe canadien General Electrics, qui garnit son carnet de commandes très confortablement pour les dix prochaines années: 4,5 milliards pour la fourniture, à l’Arabie Saoudite, des tourelles et des canons qui vont équiper plusieurs centaines de chars d’assaut.

C’est le contrat du siècle pour la société CMI: plus de 4,5 milliards pour fournir, pendant dix ans, des tourelles de blindés, moyen et gros calibre, à l’armée saoudienne. En fait, l’entreprise sérésienne est sous-traitant pour le compte d’un groupe canadien. Mais cette commande est capitale: elle consacre la montée en puissance de la branche militaire de la société CMI.

Depuis quelques mois, discrètement, elle a fait entrer dans son conseil d’administration l’ancien ministre belge de la Défense Jean-Pol Poncelet ; et surtout l’ancien ministre française de la Défense, Gérard Longuet, personnage au passé sulfureux, meneur, dans sa jeunesse d’un groupuscule d’extrême-droite dissous pour atteinte à la sureté de l’Etat, mais dont le carnet d’adresses vient vraisemblablement de démontrer toute son utilité…

C’est un Lorrain, comme le patron de CMI, et c’est d’ailleurs dans cette région de l’est français, dans une filiale de CMI, que les activités à plus forte valeur ajoutée de ce contrat saoudien pourraient se localiser. Ce qui pose la question, à terme, de l’ancrage liégeois. Il ne faudrait cependant pas que ces inquiétudes gâchent l’enthousiasme que les retombées économiques de ce marché suscitent parmi l’état-major de CMI.

Michel Gretry

La société CMI a tenu à réagir à cet article. Elle estime que ce contrat, et notamment l’investissement de 30 millions pour construire une académie de formation sur ses simulateurs de tourelles, dans une ancienne caserne en Lorraine, ne doit pas être interprété comme une détérioration de son ancrage liégeois, dont elle affirme qu’il n’est nullement question.

Source: rtbf.be

Par La Rando

Contrat d'armement en Arabie saoudite

armee-russe-emirats-militaireRYAD – Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel est arrivé mardi à Ryad, où il doit finaliser un important contrat d’armement qui fournira au royaume des missiles sophistiqués pour ses avions de chasse de fabrication américaine.
H. Hagel venait de Jordanie, dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient –la première depuis son arrivée à la tête du Pentagone il y a deux mois– qui l’a également mené en Israël.
Il devait s’entretenir dans la soirée avec le prince héritier et ministre de la Défense Salmane ben Abdel Aziz. Les entretiens doivent porter sur le contrat d’armement ainsi que sur le conflit meurtrier en Syrie et le programme nucléaire controversé de l’Iran.
Les deux pays partagent les mêmes craintes vis-à-vis du rôle de l’Iran dans la région et de la menace constituée par Al-Qaïda, selon les responsables américains.
Une rencontre était également prévue avec le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khaled Ben Sultan Ben Abdel Aziz, mais ce dernier a été limogé samedi sans explication par un décret du roi Abdallah. Lire la suite sur Romandie….

Par La Rando

Nucléaire en Arabie saoudite

nucleaire-arabie-saouditeElectricité de France serait sans aucun doute intéressé par une participation à un projet de réacteur nucléaire en Arabie saoudite, a déclaré jeudi son président-directeur général Henri Proglio.
EDF, premier opérateur de centrales nucléaires au monde, estime qu’un tel projet créerait autour de 6.000 emplois pour son opérateur et 25.000 postes supplémentaires pour les travailleurs saoudiens, a déclaré le dirigeant lors d’une conférence sur les échanges commerciaux franco-saoudiens. Lire la suite sur LesEchos.fr

Par La Rando

Contrat pour Thales en Arabie Saoudite

missiles Crotale arabie saouditeLe groupe français d’électronique de défense assurera la maintenance de ses missiles Crotale. Le groupe français d’électronique de défense Thales a obtenu de l’Arabie Saoudite un contrat de 140 millions d’euros pour assurer la maintenance de ses missiles Crotale, affirme mardi 26 mars le site d’information éconmique latribune.fr, citant des sources concordantes. Lire la suite…