Par La Rando

Dubai ne dort jamais (vidéo)

Une très belle vidéo de l’émirat de Dubai filmée en Timelaps. Un très bel effet d’ultra accéléré réalisé image par image sur des durées plus longues, technique caractéristique de l’animation, mais aussi technique. Cette vidéo a dû prendre 5 jours et 5 nuits pour être réalisée aux Emirats Arabes Unis.

Par La Rando

Bilan du marché de l’immobilier à Dubaï

dubai-algerie-emirats-immobilierL’année 2014 a été particulièrement positive pour le marché de l’immobilier de Dubaï, avec une croissance régulière tout au long de l’année et des perspectives positives pour l’année à venir, affirment les meilleurs spécialistes du secteur.

Le marché est l’un des plus réglementés dans le monde et enregistre la mise en œuvre de nouvelles règles, indiquant des signes clairs de maturité.

L’année a commencé avec un marché en plein essor tant au niveau de la location que de la propriété franche après la victoire historique de la candidature pour accueillir World Expo 2020.

Les développeurs de haut niveau annoncent des méga projets tout au cours de l’année et ont reçu de très bonnes réponses des investisseurs. Emaar a lancé plusieurs projets de grande envergure en 2014, dont Crescent Boulevard, Boulevard Point, Vida Downtown, et Opera Grand Boulevard Heights.

Damac Propriétés a également enregistré des ventes positives sur deux développements majeurs, Akoya et Akoya Oxygen, alors que les investisseurs régionaux et internationaux reconnaissent les fondamentaux intrinsèques et visionnaires de Dubaï.

“2014 a été une année charnière pour le marché de l’immobilier à Dubaï. Nous pouvons ainsi affirmer un changement de paradigme, passant de la spéculation à la recherche à long terme dans le cadre de la croissance de Dubaï,’’ déclare Niall McLoughlin, vice-président principal, Damac Properties.

Mahendra Pratap Singh, directeur général, SPF Realty, déclare que l’année 2014 restera importante dans l’histoire des Emirats Arabes Unis pour un certain nombre de raisons. “Tout d’abord, le marché a montré des signes clairs de maturité au milieu de la croissance. Toutefois, ces fluctuations étaient dans des limites gérables et le comportement du marché est en ligne avec celui d’un marché mature.”

Un porte-parole Emaar déclare : “La forte croissance de Dubaï et des Emirats Arabes Unis a contribué à la croissance positive du secteur de l’immobilier cette année.’’

La plupart des grands développeurs continuent de sortir de nouveaux projets élargissant le marché. Les acheteurs de propriétés, qui ont vu le marché évoluer depuis plus d’une décennie, sont également devenus plus instruits, mûri et responsable. Ils achètent maintenant des propriétés auprès des promoteurs immobiliers établis.

«Cette année, nous avons assisté à un choix clair fait par les acheteurs de propriété, qui investissent dans des biens de développeurs dans lesquels ils ont confiance. Si cette tendance se poursuit, cela va soutenir les bons joueurs ayant des antécédents solides de livraison tout en éliminant les développeurs irresponsables, » déclare Singh.

Le marché de l’immobilier résidentiel va continuer à croître à Dubaï en propriété franche, alors que les développeurs se concentrent sur la prestation et la qualité des produits.

À l’avenir, que le marché arrivera à maturité et les développeurs qui pourraient offrir de meilleures options financières domineront le marché.

Le promoteur Nakheel a annoncé des contrats d’une valeur de Dh7 milliards en 2015 contre Dh5,3 milliards en 2014. La majorité des contrats sera attribué au premier trimestre de 2015.

Dans un développement majeur, Sharjah a aussi ouvert son marché de l’immobilier en 2014 pour les résidents non-arabes dans les Emirats Arabes Unis en lançant Tilal City. Le développement de la communauté à usage mixte d’une superficie de 25 millions de pieds carrés a été lancé par Tilal Properties.

Le Conseil exécutif a également adopté la résolution n° 26 de 2014, qui, pour la première fois, permet aux investisseurs étrangers le droit de posséder des biens immobiliers à Sharjah jusqu’à 100 ans. Cette résolution devrait stimuler l’investissement dans l’émirat.

Les opérations d’Emaar en 2014 ont été définies par des partenariats stratégiques en ligne avec la vision du gouvernement de Dubaï pour créer des «villes de l’avenir» qui supportent également les préparatifs en cours pour l’Exposition universelle 2020.

“Le gouvernement de Dubaï a pris des mesures concertées pour gérer la spéculation malsaine, apportant une plus grande stabilité sur le marché. Parallèlement, la forte performance des secteurs de croissance traditionnels de Dubaï y compris le commerce de détail, le tourisme, l’hôtellerie, l’aviation et le commerce, conduira à des perspectives positives pour le secteur immobilier.’’

Au cours des neuf premiers mois de l’année Emaar a remis plus de 830 unités d’habitation dont 529 villas et 301 appartements.

M. McLoughlin de Damac Propriétés affirme qu’à la suite des années difficiles en 2008 et 2009, le gouvernement de Dubaï, soutenue par les plus grands développeurs et les banques, a veillé à ce que le marché sera l’un des plus réglementés dans le monde.

La maturité du marché est maintenant évident et Dubaï a de nouveau été nommé en tant que ville mondiale de la propriété le rapport de Cushman & Wakefield, attestant d’une augmentation des investissements de plus de 2000 pour cent en juin 2014, avec un total de $3,68 milliards investis.

“Les développements majeurs sont maintenant de retour et la construction se développe à un rythme impressionnant. La liquidité est de retour et les investisseurs sont sur le marché pour le long terme.”.

Le développeur Deyaar a également lancé des projets de plusieurs milliards de dirhams, mettant en œuvre une stratégie de diversification. “Pour réaliser cette priorité, nous avons élargi notre portefeuille de développement au-delà des propriétés commerciales et résidentielles, à travers une incursion dans des projets d’accueil,’’ affirme Saeed Al Qatami, CEO de Deyaar Developments.

“Nous avons toujours eu pour objectif de parvenir à la bonne combinaison, et les derniers développements de Deyaar reflétent la demande croissante du marché pour le haut de gamme des appartements résidentiels. La stratégie de la société dans ce secteur est particulièrement pertinente étant donné la perspective d’attirer plus de 20 millions de visiteurs durant l’Expo 2020,” déclare Al Qatami.

Il affirme que la croissance rapide du marché de l’immobilier de Dubaï a créé un besoin pour des unités dans différents segments de marché, alors que le développement de l’activité économique et la croissance continue dans les Emirats stimulent l’appétit des investisseurs. «Aujourd’hui, nous avons une situation unique avec différents segments de marché en concurrence pour les mêmes investissements. Étant donné le scénario, la croissance du marché doit être réglementé par des politiques qui permettent le développement durable dans le secteur immobilier et de la propriété. »

«L’un des défis auxquels le secteur de l’immobilier est confronté à l’heure actuelle est que les coûts de la construction ont augmenté en raison des taux d’inflation élevés. Malgré cela, le marché continuera à afficher une demande croissante pour les unités dans les différents segments. »

Dubaï continuera à développer des solutions foncières pour répondre à l’augmentation du nombre de touristes qui visitent l’émirat durant 2015. L’objectif de l’émirat est d’attirer 20 millions de visiteurs par an, ouvrant des possibilités illimitées pour les investissements dans le secteur de l’hôtellerie.

Source: Khaleej Times