Survie en mer: un jeune survit grâce à un documentaire

Emporté par les courants de la mer du Nord, un Britannique de 10 ans a survécu pendant plus d’une heure grâce à un documentaire dont il s’est rappelé, relate la BBC. Il a finalement été retrouvé par une équipe de sauvetage en mer, laquelle a salué son sang-froid. Dans cet article, vous découvrirez les conseils pour survivre en mer avec La Rando.

Dans la soirée du vendredi 31 juillet, un enfant de 10 ans a été porté disparu, emporté par la mer à proximité de Scarborough, dans le comté anglais du Yorkshire du Nord. Il a pu tenir jusqu’à l’arrivée des secours en suivant les conseils du documentaire «Saving Lives at Sea» diffusé sur la BBC, laquelle a relayé l’information.

Le jeune garçon s’est rappelé des instructions énoncées: il s’est mis sur le dos, a écarté les bras et les jambes afin de flotter et a appelé à l’aide. Il se trouvait dans la même position plus d’une heure plus tard lorsque le bateau de sauvetage de la ville l’a finalement retrouvé. Il a été emmené à l’hôpital, accompagné de sa famille, pour un contrôle préventif.

«Nous sommes très impressionnés par ce garçon incroyable, qui a réussi à rester calme et à suivre à la lettre les conseils de sécurité dans des circonstances terrifiantes et stressantes. Sans cela, les conséquences auraient pu être tout autres», a témoigné Lee Marton, l’un des employés au poste de secours de Scarborough.

Des conseils pour éviter la noyade

Le week-end dernier a été l’un des plus chauds de l’année au Royaume-Uni, attirant de fait de nombreux baigneurs sur les plages, a précisé la BBC. Ainsi, les gardes-côtes ont été appelés pour plus de 300 incidents, dont des personnes emportées par la marée et des enfants disparus. Le documentaire en question a été diffusé dans le cadre d’une campagne intitulée «Float to Live» (Flotter pour vivre) menée par la Royal National Lifeboat Institution (RNLI).

Sur son site, l’institution conseille notamment de combattre son envie de nager et de se débattre en se trouvant en difficulté en mer car cela provoque le risque de respirer de l’eau et de se noyer. Comme le jeune garçon l’a fait, il est préférable de se laisser flotter sur le dos et de se détendre afin de reprendre le contrôle de sa respiration selon Sputniknews.com.