Satellites aux Emirats arabes unis

satellite-dubai-emirats-arabes-unis-abu-dhabi-uaeLes Emirats Arabes Unis (EAU) veulent acquérir 2 satellites d’observation. Un contrat qui met en concurrence les français Astrium et Thales Alenia Space (TAS), respectivement spécialisés dans les services et systèmes spatiaux civils et militaires et dans la construction des satellites,  à Lockheed Martin, expert américain de la sécurité et de la défense. 500 millions d’euros (625 millions de dollars américains). C’est ce que vaut le contrat proposé par les EAU.
Et, du fait d’avoir fixé des prix imbattables, tout portait à croire que les deux entreprises tricolores, alors aux prises à l’électronicien américain Raytheon, allaient le décrocher. Mais, d’après certaines sources proches de ce dossier, les EAU pencheraient désormais du côté américain : récemment, Lockheed Martin a fait une offre technique encore plus avantageuse pour la partie émiratie.
Lire la suite…