Réseau ferroviaire pour Oman

train-omanLe sultanat d’Oman va entamer l’an prochain la construction de son premier réseau de chemin de fer, d’un coût pouvant atteindre jusqu’à 15,5 milliards de dollars, a indiqué hier son ministre du Transport, Ahmad al-Fatissi.
Le coup d’envoi du réseau, long de 2 244 kilomètres, « sera donné au dernier trimestre de 2014 et (l’ouvrage) sera opérationnel au début 2018 », a déclaré le ministre à l’AFP, en marge de sa participation à un séminaire sur les perspectives d’investissement dans le projet.
« Le gouvernement est engagé à financer les travaux d’infrastructure du projet d’un coût estimé entre 5 milliards et 6 milliards de rials (entre 12,9 milliards et 15,5 milliards de dollars) », a-t-il ajouté. Il a indiqué à cet effet que son gouvernement pourrait puiser dans une aide au développement de 10 milliards de dollars, promise par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït et le Qatar, les partenaires de Oman et de Bahreïn au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG).
La compagnie omanaise des trains doit se prononcer en 2014 sur une possible implication du secteur privé dans la gestion du futur réseau ferroviaire national.
Le projet omanais s’inscrit dans le cadre d’un réseau ferroviaire régional devant relier les six monarchies du CCG, un projet décidé en 2004 par les dirigeants des monarchies du Golfe.
(Source : AFP et Lorientlejour)