Reportage vidéo sur les Tsunamis

Phénomènes naturels aussi dévastateurs que les éruptions volcaniques, les tsunamis suscitent l’intérêt de la communauté scientifique depuis la tragédie de 2004 en Indonésie, et celle de 2011 au Japon. État des lieux. Le 26 décembre 2004, la rupture d’une faille dans l’océan Indien, à 100 kilomètres de la ville de Banda Aceh sur l’île indonésienne de Sumatra, engendre un séisme d’une magnitude de 9,1 sur l’échelle de Richter.


Une vague géante déferle sur les terres à une vitesse de 800 kilomètres/heure. Ce flot déchaîné va faire plus de 230 000 morts et des dégâts matériels considérables dans une douzaine de pays. Sept ans plus tard, le 11 mars 2011, moins d’une heure après une secousse sismique enregistrée près de la côte pacifique japonaise, une vague géante s’abat sur l’île de Honshu. Submergeant la centrale de Fukushima, elle provoque l’une des plus grandes catastrophes nucléaires de l’histoire après Tchernobyl et fait plus de 20 000 victimes.

Protéger les populations Depuis ces deux tragédies, des chercheurs du monde entier sont mobilisés pour étudier la mécanique complexe des tsunamis afin de les prévenir et de protéger les populations. Car l’une des avancées de leurs travaux est sans appel : ces masses d’eau dévastatrices peuvent frapper partout où elles l’ont fait par le passé. Du littoral niçois à la baie de Naples, de la côte Ouest américaine aux pays du Sud-Est asiatique, l’expansion des concentrations humaines en bord de mer expose des millions de personnes à leur pouvoir dévastateur.

Prenant appui sur le décryptage des tsunamis de 2004 et 2011, ce documentaire dresse un état des lieux des connaissances engrangées par les scientifiques. Combinant les éclairages de spécialistes, les modélisations 3D et les images d’archives, cette enquête rigoureuse souligne autant les progrès réalisés en matière de prévention que notre vulnérabilité face à leur déchaînement.