Réforme du statut des travailleurs migrants au Qatar

La “kafala”, système de parrainage décrié comme source d’abus, sera allégé à partir de décembre 2016, en vue de l’organisation de la Coupe du monde en 2022.

La nouvelle réglementation permettra désormais à un travailleur étranger de demander une autorisation de sortie du pays au ministère de l’Intérieur. S’il ne l’obtient pas au bout de trois jours, il aura la possibilité de s’adresser à une commission de recours.

Il pourra également changer d’employeur à la fin de son contrat. Selon la loi actuellement en vigueur, il doit quitter le pays à la fin de son contrat et ne peut y revenir que deux ans plus tard, à condition que son ancien employeur n’y fasse pas d’objection.

Lire la suite sur Latribune.fr…