Réforme du droit du travail aux Emirats Arabes Unis

Le Nouvel An annoncera une interdiction de travail pour les travailleurs dans le pays, au grand soulagement de millions d’expatriés. Le Ministère du Travail a déclaré que dès le début de Janvier 2016, il révoquera la loi qui interdit six mois de travail, si l’employé et l’employeur décident d’opter pour la résiliation mutuelle des permis de travail.
La nouvelle règle fait partie des nouvelles résolutions émises par le ministre du Travail Saqr Ghobash Saeed Ghobash en Septembre dernier. Humaid bin Rashid Dimas Al Suwaidi, sous-Secrétaire adjoint au Ministère du Travail, a déclaré qu’en vertu de la nouvelle résolution, les employés qui souhaitent mettre fin à un contrat de travail avec le consentement de leurs employeurs seront autorisés à travailler pour d’autres sociétés, même s’ils n’ont pas comptabilisé deux années de travail.
Cependant, les travailleurs de grade IV et V qui n’ont pas rempli six mois de travail au cours de leur premier emploi sont exemptés de cette règle, a-t-il ajouté. Al Suwaidi a déclaré qu’à l’heure actuelle, même les travailleurs qui ont mené deux ans de travail ne sont pas autorisés à travailler pour une autre société immédiatement après avoir quitté leur société. Ils sont autorisés à rejoindre une nouvelle société après une période de six mois à compter de la date d’annulation du permis de travail, a-t-il ajouté. Al Suwaidi a confirmé que la nouvelle règle vise à attirer et retenir les talents, et est en adéquation avec l’objectif stratégique du gouvernement d’être une économie fondée sur la connaissance et d’attirer des talents mondiaux.
Il dit que le ministère vise à promouvoir les travailleurs présents à l’intérieur du pays plutôt que de devoir les faire venir de l’étranger, en particulier les personnes ayant une expertise selon Khaleej Times.