Randonnée en Polynésie française: attention !

Suite aux pluies torrentielles sur le fenua, le Haut-commissariat appelle à la prudence lors des randonnées en montagne, et près des cours d’eau.

L'eau est passée sous la chaussée. © LM Yu Teng
© LM Yu Teng L’eau est passée sous la chaussée.
A plusieurs reprises ces derniers jours, des randonneurs ont été surpris par des crues torrentielles dans les vallées tahitiennes. Les conséquences auraient pu être dramatiques sans l’intervention des secours. Du fait de l’étroitesse de certains bassins versants, un risque de montée très rapide des eaux est toujours à prendre en compte lorsque l’on s’engage en randonnée.

Aussi, le Haut-commissaire souhaite rappeler et insister sur les mesures élémentaires de précaution et de prévention, aptes à faire en sorte que quelques heures de loisir ne se transforment pas en pertes humaines, en blessures ou en angoisse et ne mobilisent pas, inutilement, des moyens coûteux.

Voici les quelques conseils de précautions :

– de se renseigner sur la météo et le parcours envisagé (particularités, type de sentier, dangers potentiels) ;
– de porter des chaussures adaptées à la randonnée ;
– de disposer d’un “fond de sac” : eau, nourriture, vêtements de pluie, lampe électrique, allumettes, couverture de survie permettant d’attendre les secours, voire de passer la nuit en montagne.
– de prévenir son entourage du parcours prévu et de la durée de la randonnée avec un horaire d’arrivée probable.

En cas d’urgence, composez le 18 ou le 112, si vous êtes dans une zone couverte par un réseau de téléphonie mobile.
De plus, il est préconisé pour les accompagnateurs réguliers de randonneurs, l’utilisation des balises de détresse maritimes est possible. Le signal alors reçu par le JRCC Tahiti est géo-localisable. En cas de besoin, une alerte sera transmise à la Direction de la défense et de la protection civile du Haut-Commissariat.

Enfin, pour plus de sécurité,  il est également possible de vous rapprocher des guides et des associations de randonnée.