Pourquoi la mer est-elle salée ?

Qui va à la plage cet été ? Après avoir vu cette capsule, si l’un de vos proches boit la tasse… vous saurez lui expliquer pourquoi la mer est salée ! Et pourquoi elle n’a pas le même goût partout. Il y a quelque 49 millions de milliards de tonnes de sel dissous dans les mers, l’équivalent d’une couche globale de 45 mètres d’épaisseur.

Salée, la mer l’est – et pas qu’un peu ! En moyenne, un litre de son eau contient 34,7 g de sel, soit l’équivalent de 6 cuillerées à café. Tous les océans confondus, cela donne quelque 49 millions de milliards de tonnes de sel dissous qui, s’il venait à cristalliser, formerait une couche totale de 45 mètres d’épaisseur.

Grande étendue d’eau salée

Cette définition confond les océans, les mers fermées ou ouvertes ainsi que les grands lacs salés. On la retrouve dans un contexte historique ou familier (opposition de la mer et de la montagne dans les vacances, la mer est bonne ? pour évoquer sa température). En contact avec un océan, elle se distingue de ce dernier par sa position géographique généralement enclavée entre des masses terrestres ou simplement limitée par le plateau continental (ex. : la Manche communique avec l’océan Atlantique par la mer Celtique, mais elle s’en distingue par sa position médiane entre les côtes sud de l’Angleterre et les côtes nord de la France).

Une mer en contact avec un océan peut se distinguer par des conditions physiques particulières (ex. : la Méditerranée communique avec l’océan Atlantique par le détroit de Gibraltar. Elle se distingue de l’océan par sa position enclavée entre l’Europe, l’Asie (Proche-Orient) et l’Afrique et par des conditions maritimes différentes (différentiel de température entre l’océan et la mer, faune et flore distinctes, marée de plus faible amplitude pour la Méditerranée…). Autre exemple : la mer des Sargasses avec son accumulation d’algues brunes au large de la Floride se distingue de façon arbitraire de l’océan Atlantique).

Le terme de mer est aussi utilisé pour désigner certains grands lacs, en particulier lorsqu’ils n’ont pas de cours d’eau dans lesquels ils se déversent. C’est le cas par exemple de la mer Caspienne ou encore de la mer d’Aral. Ou alors de mer fermée.

Par La Rando Planète