Périple à travers une cinquantaine de pays avec Olivier Peyre

Après un périple à travers une cinquantaine de pays au gré des vents et à la force des mollets, l’isérois Olivier Peyre est de retour à Grenoble en ayant réalisé un tour de la planète sans produire un seul gramme de CO2 pour ses déplacements.

Vélo, parapente, voilier-stop, Olivier Peyre a du faire preuve d’énergie, de patience, de sociabilité et de détours divers et variés pour relever son défi. Une odyssée autonome, sept années de rencontres et de paysages, un budget de 5 euros par jour, l’expérimentation de la sobriété heureuse chère à Pierre Rabhi.

Ce 29 décembre à 14 heures la boucle est bouclée, il a retrouvé ses parents et la maison de Poisat où il a grandi, et d’où il était parti il y a 2744 jours. Ingénieur de formation, Olivier n’a pas une folle envie de retourner travailler dans un bureau. Dans un premier temps il envisage d’écrire un livre et de faire un film autour de son aventure.

Source

Noter cet article