Les passagers utilisant l’aéroport de Dubaï devront payer une taxe

taxe aeroport dubaiUne petite mauvaise nouvelle 🙁 Les passagers utilisant l’aéroport de Dubaï devront désormais payer une taxe de Dh35.  Shaikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Prince héritier de Dubaï et président du Conseil exécutif de Dubaï, a approuvé le Conseil exécutif Résolution n ° (8) de 2016 relative à la perception des droits des passagers en utilisant des installations aéroportuaires à Dubaï.

Selon cette résolution, chaque passager quittant les Émirats arabes unis de l’un des aéroports de Dubaï, y compris les passagers en transit, sera facturé Dh35, ceci comme frais de service pour l’utilisation des installations aéroportuaires.

Cependant, la résolution exempte les passagers de deux ans, les passagers en transit dont l’arrivée et le numéro de vol de départ est le même.

Les compagnies aériennes opérant dans les aéroports de Dubaï sont chargées de la collecte de la taxe lors de l’émission des billets, que ce soit dans les Émirats arabes unis ou à l’extérieur du pays, à compter du 1er Mars 2016 pour les vols au départ des aéroports de Dubaï après le 30 Juin, 2016.

Plus de 78 millions de passagers ont emprunté en 2015 l’aéroport international de Dubaï, devenu le premier du monde en terme de passagers internationaux depuis qu’il a surclassé celui de Londres-Heathrow en 2014. Le mois dernier l’aéroport a porté sa capacité annuelle à 90 millions de passagers avec l’ouverture d’un nouveau hall de 1,2 milliard de dollars.

Les frais perçus seront transférés à Dubai Airports, et par la suite au trésor public du gouvernement de Dubaï. La résolution vise à améliorer l’infrastructure de l’aéroport de Dubaï et à renforcer sa capacité, qui est fixé pour atteindre 100 millions de passagers d’ici à 2023, ainsi que le soutien des projets d’expansion tels que le Concourse D state-of-the-art à l’aéroport international de Dubaï, l’expansion de Terminal 2 et la rénovation du Terminal 1. Cette résolution est valable à partir de la date de sa publication au Journal officiel.