Le marché immobilier des Emirats Arabes Unis

immobilier emirats arabes unisLes promoteurs immobiliers des Emirats devraient voir la poursuite des revenus robustes en dépit des défis posés par la baisse des prix pétroliers en raison d’un rebond de l’intérêt des acheteurs, affirment des analystes de l’immobilier. Bien que l’impact de la faiblesse des prix du pétrole sur le marché immobilier des Emirats sera moins intense que dans les pays qui dépendent plus lourdement du pétrole, comme l’Arabie Saoudite et Oman, un dollar fort continuerait de rendre l’immobilier plus cher pour les investisseurs internationaux, selon les analystes.

Cependant, malgré les vents contraires, les développeurs dans les Emirats sont prêts à voir des revenus robustes comme la plupart de leurs projets sont vendus à l’avance selon Khaleej Times.
Selon l’agence de notation Standard & Poor, une majorité d’unités dans les Emirats sont déjà vendus bien avant la fin de la construction.
S & P déclare dans un récent rapport qu’un dirham relativement fort, notamment contre les monnaies chinoises, indiennes et britanniques, pourrait contribuer à saper la demande des investisseurs étrangers et des touristes cette année. “Un euro, rouble et renminbi faible peuvent en outre affecter le nombre de touristes. Ces facteurs combinés vont probablement toucher les propriétaires immobiliers dans les Emirats, et limiter la demande dans la plupart des segments de propriété,’’ affirme le rapport.
Les analystes estiment que la levée des restrictions géopolitiques, telles que les sanctions sur la Russie et l’Iran, pourrait fortement bénéficier la reprise du marché immobilier des Emirats. Affaire à suivre pour l’équipe de Dubaï Magazine.