Manifestation pro-Union européenne en Ukraine

manifestations ukraineKiev (AFP) – Plusieurs centaines de milliers d’Ukrainiens pro-européens ont réclamé dimanche à Kiev le départ du président Viktor Ianoukovitch, dans une nouvelle démonstration de force suivie de la chute très symbolique d’une statue de Lénine.

Drapeaux ukrainiens et européens en main, entre 250.000 et 300.000 manifestants ont investi la place de l’Indépendance et les rues voisines, scandant “démission!”.

Les organisateurs ont affirmé que le nombre de manifestants avait “approché un million”, tandis que la police a évalué le rassemblement à 100.000 personnes.

Dans un message lue par sa fille aux manifestants, l’opposante emprisonnée Ioulia Timochenko a demandé le départ “immédiat” de Ianoukovitch et a appelé l’opposition à ne pas négocier “avec ce pouvoir qui a le sang sur les mains”.

L’opposition, mobilisée depuis le refus du pouvoir de signer un accord d’association avec l’UE, a ainsi confirmé la mobilisation de la semaine précédente, la plus forte dans le pays depuis la Révolution orange qui avait porté au pouvoir les forces pro-occidentales et qui avait déjà pour centre la même place, aussi appelée Maïdan.

Scènes de joie

Dans un acte de défi envers Moscou, une trentaine de manifestants a renversé une statue du leader de la révolution de 1917 Vladimir Lénine située également dans le centre et servant de point de rassemblement aux communistes locaux.

Le monument de plus de trois mètres a été remplacé par un drapeau ukrainien après sa chute la tête la première, après avoir été tiré pendant dix minutes par ses assaillants, masqués.

Plusieurs membres du parti ultra-nationaliste Svoboda (Liberté), qui voient dans Lénine un symbole de la soumission de l’Ukraine à Moscou sous l’URSS, se sont félicités de l’événement, qui a été suivi de scènes de joie.

Lire la suite sur  laprovence.com…