Le Luxembourg prépare son Expo universelle de Dubaï

L’événement aura lieu dans plus de trois ans, mais le Grand-Duché prépare déjà activement sa participation à l’Exposition universelle de Dubaï (20 octobre 2020-10 avril 2021).

En octobre dernier, le Luxembourg avait été un des premiers pays à confirmer sa participation à l’événement, qui doit accueillir plus de 25 millions de visiteurs dans la capitale des Emirats arabes unis. En décembre, le ministre de l’Économie, Etienne Schneider, présentait la structure d’organisation au Luxembourg, et les ambitions du pays pour son pavillon qui sera construit dès octobre 2018 sur un site de 3500 mètres carrés.
Le gouvernement ne perd pas de temps et lancera ce mercredi l’appel à projets (consultable ici) pour la conception dudit pavillon. « Les groupements d’architectes et de scénographes sont invités à soumettre un projet pour le 20 mars 2017 au plus tard en vue de conclure un marché négocié », indique le ministère de l’Économie dans un communiqué publié mardi.
Placé sous la bannière «Resourceful Luxembourg» (Luxembourg, terre de ressources), le pavillon luxembourgeois comportera « un espace d’exposition permanente, un espace polyvalent, un restaurant, des locaux administratifs et de gestion ainsi que des locaux techniques ». « La scénographie et l’architecture mettront en perspective la problématique liée aux ressources au sens large et dans le détail, en ayant recours aux principes de l’économie circulaire et de l’interconnexion », précise le ministère.
Qualités environnementales et énergétiques
« Terre de ressources » , car le Luxembourg a « depuis toujours été conscient de la nécessité d’être ouvert vers l’extérieur et d’allier les ressources humaines, naturelles, techniques, industrielles et financières pour créer son avenir », poursuit le ministère de l’Économie. Parmi les trois sous-thèmes de l’exposition, (mobilité, durabilité, opportunité), le Luxembourg a choisi le dernier.
Le projet de pavillon sera sélectionné selon ses qualités « environnementales, énergétiques et technologiques », au regard du concept d’économie circulaire. Aussi, « des scénarios de reconversion pour le pavillon luxembourgeois après l’exposition universelle sont à décrire de façon succincte ».
En mai 2016, l’ancienne ministre du Logement et de la Culture, Maggy Nagel, a été nommée commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubaï.
Lors de l’événement, quelque 200 pays et organisations internationales présenteront leurs idées et leurs solutions autour du thème «Connecting minds, creating the future» (Connecter les esprits, construire le futur).

Source: Le Quotidien

Noter cet article