Londres triple A en 2013

Une économie morose et des dépenses publiques assainies trop lentement devraient coûter à la Grande-Bretagne sa place au sein des pays bénéficiant de la notation “triple A”, selon une enquête Reuterse publiée mercredi.Les trente-et-un économistes interrogés estiment qu’il existe en moyenne une probabilité de 60% que la Grande-Bretagne perde en 2013 sa note AAA dont elle jouit depuis 1978. C’est la première enquête Reuters depuis mars 2010 à mettre autant en évidence un tel risque.
Deux des trois grandes agences de notation ont déjà brandi la menace de la perte du “triple A”; elles attendent la publication des dernières données de croissance et d’emprunt.
Fitch a annoncé la semaine dernière que les risques que la Grande-Bretagne voie sa note dégradée augmentaient “manifestement”.
Lire la suite…