logements AADL en Algérie 2013

Près de 60% des logements qui seront réalisés dans le cadre de la formule location-vente de l’AADL sont des F4, alors que les logements restants seront des F3, a indiqué mercredi le directeur de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), Lyès Benidir.La superficie des logements F3 est 75 m2 contre 90 m2 pour les logements F4, a souligné M. Benidir lors de la rencontre sur le partenariat algéro-italien dans le secteur de l’habitat tenue à Alger.
Les premiers logements AADL seront réalisés dans la future ville nouvelle de Bouinan (Blida), par la joint-venture algéro-italienne AICOST.
Selon M. Benidir, les études et les préparations concernant le projet AADL de Bouinan avancent d’une façon “très appréciable”.
La société mixte algéro-italienne AICOST a été lancée début janvier 2013. Implantée dans la zone industrielle d’El Harrach (Alger), cette entreprise est en mesure de réaliser 2.000 logements par an en usine, pour les monter par la suite sur chantiers.
Le ministère de l’habitat compte lancer près de 230.000 logements location-vente, dont 80.000 logements ont été déjà prévus dans l’ancien programme LPA, et 150.000 logements récemment introduits dans le cadre du programme AADL.
Parmi ces 230.000 logements, la wilaya d’Alger aura le plus grand quota avec 60.000 logements, alors qu’Oran, Annaba et Sétif bénéficierons de 10.000 logements pour chacune.
Parallèlement à la construction de ces projets, l’AADL traitera les dossiers de postulants en commençant par les anciens souscripteurs de 2001 jusqu’à 2005.
L’Agence avait procédé le 14 janvier dernier à l’envoi des convocations individuelles aux souscripteurs ayant déposé leurs dossiers le 18 août 2001, alors que le premier groupe sera reçu le 28 janvier.
L’opération de la réception des souscripteurs se poursuivra par la réception à raison de 400 à 500 personnes par jour, jusqu’à la finalisation des dossiers de tous les souscripteurs concernés.
Lire la suite…