Les forêts européennes vont bien!

Les forêts tropicales ont de quoi être jalouses: les forêts européennes s’étendent d’année en année, une bonne nouvelle pour la lutte contre le changement climatique puisqu’elles absorbent d’importantes quantités de CO2, révèle un rapport publié mardi à Oslo. Selon ce rapport publié lors de la sixième Conférence ministérielle pour la protection des forêts en Europe, le Vieux Continent, territoire russe inclus, abrite 1,02 milliard d’hectares de forêts, soit un quart de la surface forestière mondiale. «Au cours des 20 dernières années, la surface forestière s’est accrue dans toutes les régions d’Europe et s’est étendue de 0,8 million d’hectares chaque année», lit-on dans le document intitulé «Etat des forêts d’Europe 2011».

Les forêts européennes absorbent 870 millions de tonnes de CO2 par an

Parallèlement, le volume de bois sur pied a augmenté de 8,6 milliards de m3 sur cette période, soit autant que les forêts françaises, allemandes et polonaises combinées, un taux d’expansion plus rapide que celui renvoyant à la seule superficie. Les arbres capturant du CO2 pendant leur croissance, les forêts européennes ont ainsi prélevé dans l’atmosphère quelque 870 millions de tonnes de dioxyde de carbone chaque année entre 2005 et 2010, note le rapport. Cela correspond à environ 10% des émissions de gaz à effet de serre des pays de la zone en 2008.

Le document recense cependant des points noirs tels que la pollution atmosphérique qui affecte les sols dans de nombreuses régions forestières, les dégâts provoqués par insectes et maladies qui endommagent 1% des forêts, et les désastres tels que les tempêtes et les incendies.

Créée en 1990, la Conférence ministérielle pour la protection des forêts en Europe vise à encourager la protection et la gestion durable des forêts. Réunis cette semaine dans la capitale norvégienne, les représentants de ses 46 Etats-membres pourraient s’entendre pour plancher sur un accord international juridiquement contraignant en la matière.

 

Noter cet article