Les Emirats libèrent des égyptiens

prison-moyen-orientLes Emirats arabes unis ont gracié ce lundi 103 détenus égyptiens, un geste d’apaisement salué par l’ambassadeur d’Egypte à Abou Dhabi sur fond de tensions entre les deux pays. Le président des Emirats, cheikh Khalifa ben Zayed al Nahayan, a lui-même payé les amendes non réglées pour les prisonniers, rapporte l’agence de presse WAM.
Elle précise cependant que parmi les détenus libérés ne figurent pas onze Egyptiens soupçonnés d’avoir entraîné des islamistes à déstabiliser des gouvernements, dont des membres des Frères musulmans, la confrérie au pouvoir en Egypte. Lire la suite sur 20minutes