Les Emirats arabes unis rejoignent la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII)

Les Emirats arabes unis (EAU) ont affirmé dimanche avoir rejoint la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII) en tant que membre fondateur, a rapporté l’agence de presse officielle WAM.

Le ministre d’Etat des EAU, Sultan Bin Ahmed Sultan Al-Jaber a fait savoir que cet événement marquant a pu être possible grâce aux sages directives et au soutien sans limites de la direction du pays.

“A la lumière des liens bilatéraux stratégiques entre les EAU et la Chine et du développement des infrastructures dans les pays en développement, les deux pays ont noué le partenariat pour mettre en place une forte plate-forme internationale destinée à donner activement un élan aux efforts de développement”, a souligné le ministre d’Etat.

“Eu égard aux besoins significatifs en matière d’infrastructures, la BAII jouera un rôle clé dans la promotion du développement en Asie”, a poursuivi M. Al-Jaber.

Le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement représentera le gouvernement des EAU au sein du Conseil des gouverneurs de la BAII. Les membres fondateurs ont le droit d’élaborer les règles de gouvernance et d’exploitation pour la banque.

Sur la proposition du président chinois Xi Jinping, la BAII vise à accélérer la construction des infrastructures et les projets en Asie, en particulier les initiatives “La Route et la Ceinture”.

La BAII devrait posséder un capital initial souscrit de 50 milliards de dollars et sera une institution financière internationale ayant pour but de financer des projets d’infrastructures en Asie. Elle devrait être établie fin 2015.

Vingt-et-un pays dont la Chine, l’Inde et Singapour ont signé en octobre dernier à Beijing un protocole d’entente pour fonder cette banque.

Source: Xinhua