L’économie égyptienne après le crash d’Egypt Air

egypteAttentat ou accident, le crash de l’Airbus d’Egypt Air est une mauvaise nouvelle pour l’Egypte qui, entre violences politiques et difficultés économiques, a beaucoup de mal à construire une économie dont le tourisme était un des piliers. Avant la révolution, ce secteur représentait plus de 10% du PIB du pays. Aujourd’hui, il est en chute libre.

Ils étaient environ 15 millions chaque année à visiter l’Egypte. C’était avant la révolution de 2011. Depuis ce chiffre a fondu. Entre désordres, attentats et violences, les visiteurs étrangers ont abandonné cette destination. Et pourtant le tourisme représentait un des piliers de l’économie égyptienne avec un début d’extraction de pétrole et les recettes du canal de Suez.

Le tourisme comptait, en 2010, pour environ 11% du PIB de l’Egypte et faisait vivre quelque 11% de sa population. C’est dire le poids que représentait ce secteur dans l’économie égyptienne. Or, aujourd’hui on est loin, très loin de ces chiffres. Selon les chiffres internationaux, le pays des pyramides ne recevrait plus que 9 millions de touristes. Et encore ces chiffres datent de 2015, avant l’attentat contre l’avion charter russe qui a explosé en plein ciel au dessus du Sinaï faisant 224 morts (octobre 2015). Or, la Russie fournissait à l’Egypte son premier contingent de touristes…

Chute de 66% du tourisme en 2016
Résultat, ce secteur pourrait encore reculer… et cela avant même le crash de l’avion d’Egypt Air. «Le nombre de touristes a été ramené de 7,604 M au cours des neuf premiers mois de l’année fiscale 2014/2015 à 5,688 M au cours des neuf premiers mois de l’année fiscale 2015/2016, soit une diminution supérieure à 25 %. Quant au nombre de nuitées touristiques, il a baissé de 38,5 % dans le même temps», confirme le ministère français de l’économie.

Après l’attentat contre l’avion russe, les chiffres ont dégringolé. L’Egypte a d’ailleurs enregistré une chute de 66% de ses revenus du tourisme au premier trimestre 2016, par rapport à la même période de 2015. Au cours du premier trimestre 2016, seuls 1,2 million de touristes se sont rendus en Egypte, contre 2,2 millions au cours du premier trimestre 2015, a déclaré Adla Ragab, conseillère économique du ministère du Tourisme.

Lire la suite sur Francetv…