La population à Abu Dhabi augmente

Abu Dhabi populationDans un éditorial de ce matin, le quotidien de langue anglaise basé à Abu Dhabi, The National, a déclaré que les nouvelles données publiées par le Centre de Statistiques d’Abu Dhabi (SCAD) révèlent le rythme vertigineux des changements dans l’émirat au cours des dernières décennies. « La population est

maintenant 133 fois supérieure à ce qu’elle était en 1960 ; le taux annuel moyen d’augmentation est de 9,5% ; la population non-citoyenne, de son côté, a augmenté 243 fois ! Un changement radical qui a touché presque tous les aspects de la vie ici”, est-il écrit.

“La société d’Abu Dhabi a changé et ses citoyens sont ouverts aujourd’hui à de nombreuses influences externes. L’afflux de travailleurs de plus de 200 nationalités différentes a importé d’autres valeurs et de nouvelles normes. L’environnement est devenu très diversifié. L’évolution rapide du pays a vu le développement d’ institutions importantes, y comprises les écoles et les universités “, a ajouté l’éditorial.

L’article interpelle par une problématique : certains jeunes on-il perdu le contact avec leurs racines et leurs traditions ? Le guide touristique, Hamad Saeed Al Ketbi, émirati d’un âge vénérable, « aimerait voir les jeunes faire plus d’efforts pour préserver le passé ».

“Les Emirats Arabes Unis d’aujourd’hui sont sans doute différents de ceux des générations passées, mais cela ne veut pas dire  qu’ils sont moins glorieux… La société est en mouvement. De meilleurs soins de santé ; une espérance de vie plus longue ; les progrès de la condition féminine … Les jeunes sont adaptés aux changements culturels qui signifient que plus de femmes vont dans l’enseignement supérieur et accèdent à l’emploi (et donc retardent leur mariage). Tous ces changements ont perturbé les structures familiales traditionnelles, mais cela ne veut pas dire que les changements en eux-mêmes sont mauvais. »

En même temps, bien sûr, l’article ajoute : “Il est essentiel de se rappeler et de respecter le passé ; les générations précédentes ont construit la société que nous voyons autour de nous ».

L’éditorial conclut en disant qu’il est donc nécessaire de faire confiance aux jeunes. “Ils sont nés à une époque où les normes culturelles et les attentes sociales sont celles de cette époque ; la société qu’ils créent sera de même forgée par les exigences de cette époque, qui, à son tour, influencera les générations futures . Et  eux aussi regarderont  en arrière, à l’époque de leur jeunesse, comme une sorte d’âge d’or, tout en déplorant la plupart de ce qui est arrivé depuis. » selon The National.