La jalousie, un marché en pleine expansion?

jalousie dubaiParmi la pléthore de défauts qui me caractérise je ne suis pas dotée de l’option « jalouse ». Pas que je me foute de mon compagnon du moment (je dis « du moment » car étant célibataire je n’ai pas rencontré LE mec, celui qu’on caractérise parfois d’homme de sa vie) mais disons que j’ai tendance à faire confiance et qu’au pire ce qui doit arriver arrive quoi qu’il en soit.

Quelle ne fut donc pas ma surprise lorsque je suis tombée sur cet article au détour du web (oui bon Dom me l’a un peu envoyé, préjugeant de ma réaction)

Alors déjà plus de 50% des français avouent contrôler les sms de leur conjoint(e) lorsque ce dernier est au toilette ou sous la douche.

Déjà, la classe !! Mais surtout quelqu’un qui trompe est-il assez stupide pour laisser des traces ? (je dis ça, je ne dis pas grand chose…)

Personnellement, je crois que si quelqu’un “s’amusait” à me faire les poches ou fouiller mon téléphone, ça me rendrait hystérique. Non pas d’avoir quelque chose à cacher mais par principe quoi !

Mais à la lecture du billet de Juliette Speranza, je découvre que “ces fouilles” ne sont que la petite partie immergée de l’iceberg et que le jalousie est devenue un vrai créneau commercial : logiciels pour surveiller les sms, google lattitude pour suivre votre conjoint en temps réel, stylos caméra ou micro, logiciels espions etc etc La liste est longue et… déroutante !

Car “le pire” est que ça marche, les chiffres d’affaires des entreprises de gadgets d’espionnage en tout genre explosent ! Cqfd

Ou mieux encore si vous avez un peu d’argent de coté, les agences d’espionnage avec filatures et enregistrements vidéos à la clé !

Au delà de la conclusion de l’article source qui dit, je cite “Une chose est sûre : être jaloux, de nos jours, ça peut coûter très cher ! », je trouve surtout que cela donne froid dans le dos !

D’autant que l’homme (dans le sens humanité hein, pas le genre masculin) n’étant pas monogame de nature, ça fait beaucoup de stress et d’argent dépensé pour … Lire la suite sur LePost.fr