Le Kazakhstan ouvre son économie

Kazakhstan economieLe Kazakhstan doit faire face à la chute des prix du pétrole qui a une conséquence sur son économie. La monnaie locale a été dévaluée deux fois depuis deux ans, et l’inflation a atteint le pic de plus de 15 % en février. Tout l‘économie kazakhe dépend de la production et de la vente du pétrole et du gaz, qui représentent 60% de ses exportations. Le gouvernement tente de diversifier l‘économie : notamment en encourageant les petites et moyennes entreprises.

Amina appartient à la classe moyenne. Elle a créé son entreprise, pour livrer des bouquets de fleurs. Il y a toujours de la demande, dit-elle. Mais les difficultés s’accumulent : il faut rembourser le prêt pour payer son appartement. Les banques refusent donc qu’elle s’endette à nouveau, pour développer son activité.

Amina Serzheva: “Disons que sans nouveau prêt, je ne peux pas ouvrir ma boutique. Je ne comprends pas : je dois déjà payer d’autres charges, et donc je ne peux pas me développer, je ne peux pas faire grandir mon commerce.”

Igor, lui, dirige une petite entreprise de textile, avec 6 employés dans son atelier qui fabriquent des sous-vêtements. Igor ne compte pas sur les banques et leurs crédits, il compte sur l’accord entre la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie, pour conquérir de nouveaux marchés.

Igor Iliynskiy: “En ce moment la situation a changé. Il y a un vrai soutien de notre conseil municipal, et du gouvernement, pour obtenir l’accès à un nouveau marché.”

La plupart des entreprises ont besoin de crédits. Le problème n’est pas le manque de demande : il réside dans les difficultés, pour obtenir un prêt, dans un système bancaire national.

Lire la suite sur euronews…