Interview: Salima de Doha, Qatar

salima-doha-qatar
Salima

Direction Doha et le Qatar cette fois, où notre équipe s’est entrenue avec Salima, une jeune et pétillante française qui croque la vie à pleine dent dans le petit pays qui monte, qui monte…
Petit tour d’horizon de la capitale du Qatar !


bonjourdubai.com/blog:
Tu viens d’où?
Salima: Epinay-Sur-Seine, en France.
bonjourdubai.com/blog: Tu fais quoi à Doha?
Salima: Un Volontariat International en Entreprise en gestion de projet.
bonjourdubai.com/blog: Tu habites où?
Salima: Dans le quartier de West Bay à Doha
bonjourdubai.com/blog: Ton quartier préféré à Doha et pourquoi?
Salima: Aspire Zone/Villaggio car c’est là que l’on peut rencontrer des joueurs de foot reconnus lorsqu’ils viennent à Doha (Zlatan, Riberry, etc).
bonjourdubai.com/blog: Ton bon plan sortie (restaurants, etc) ?
Salima: Les restaus du souk Waqif, lieu populaire, authentique et convivial ; Katara pour une balade culturelle (expo photo, peinture, art, concert etc), le Fanar (centre culturel islamique) pour en apprendre davantage sur la culture locale et sur l’Islam. La Corniche pour les amateurs de sport, et bien entendu un tour a the Pearl pour flâner devant les boutiques de luxes et la croisette.
bonjourdubai.com/blog: Ton spot secret à Doha?
Salima: Le café du parc du Musée Islamique, une superbe vue sur les jolies tours de Doha, un endroit relaxant avec des chaises longues, des lits pour se reposer et se dorer au soleil en journée. Top lorsqu’il y a des concerts de Jazz en soirée.

bonjourdubai.com/blog: Pourquoi  avoir choisi et être venu à Doha ?
Salima: Principalement pour des raisons d’accomplissement professionnel et personnel. Cela me permet de renforcer mon anglais et d’apprendre l’arabe, de rencontrer des personnes de divers horizons, il y a une communauté d’expatriée bien ancrée à Doha. Je voulais vraiment atterrir dans un pays safe, ouvert et facile à vivre. Pour moi, Doha était le bon compromis parmi les pays du Moyen-Orient. De plus, le pays étant en pleine croissance, je souhaitais assister et participer à cette montée en puissance. Le beau temps était aussi un facteur clé J.