Immobilier: les investisseurs africains à Dubai

Dubaï est l’un des endroits les plus surs au monde pour investir dans l’immobilier de haute gamme avec une réglementation renforcée et des processus transparents, selon une grande société internationale de conseil en matière de propriétés. Le dernier indice par Knight Frank déclare que Dubaï a connu une forte croissance tout au long de l’année 2013, avec des loyers 14% plus haut vers la fin de l’année , en raison de la réglementation stricte des investissements en partie et son statut perçu comme «zone de sécurité» au Moyen-Orient.

Compte tenu de l’intérêt croissant pour l’immobilier de Dubaï auprès des investisseurs en Afrique, l’un des plus grands promoteurs immobiliers de luxe au Moyen-Orient, DAMAC Properties, lance une vaste campagne dans la région, mettant en évidence les opportunités d’investissement dans l’émirat, avec des prix de propriétés luxueuses à partir de 149 000 dollars.

“Dubaï s’engage à établir une procédure clair pour les acheteurs et les locataires afin d’accroître leur confiance en ce marché et faciliter aux clients internationaux d’investir dans le secteur de l’immobilier”, a déclaré Niall McLoughlin, premier vice-président de DAMAC Properties. «Nous témoignons une augmentation des investissements faits par des acheteurs en Afrique cherchant à capitaliser sur le revenu exempt d’impôts et le climat économique stable”.

Au cours des dernières années, les autorités gouvernementales de Dubaï ont instauré des règles strictes pour rendre le marché de l’immobilier local comme l’un des marchés les plus réglementés au monde, entraînant une plus grande confiance des investisseurs étranges.

Les promoteurs doivent actuellement fournir quatre principaux documents à tout acheteur pour se lancer dans le projet. Il s’agit notamment du titre de propriété du projet, des détails du compte bloqué destiné au projet, de l’accord avec l’entrepreneur principal et des approbations du département de Dubaï Land et RERA (l’autorité de régulation de l’immobilier).

Dans sa revue Dubaï Prime Residential, Knight Frank a ajouté que «les prix des résidences principales à Dubaï pourraient augmenter de 15% cette année, étant donné que les prix sont encore près d’un tiers en dessous de leur précédent pic. Une augmentation supplémentaire des prix est également prévue suite à l’annonce de l’accueil de l’Exposition mondiale en 2020 par Dubaï, avec un nombre de touriste qui devrait doubler pour atteindre 20 millions au cours des six prochaines années.

Lire la suite sur businesswire.com …