vélo électrique

Guide pour choisir un vélo électrique de randonnée

En France, les vélos électriques sont de plus en plus visibles dans la circulation urbaine. Mais ces véhicules écologiques peuvent également vous servir pour des escapades en milieu campagnard. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers un vélo électrique de randonnée. Celui-ci vous permet de sillonner divers types de routes pour découvrir de nouveaux horizons. Pour trouver le meilleur VAE pour randonnée, il suffit de reposer votre choix sur ces différents critères. 

L’ergonomie

Pour faire de la randonnée en deux-roues, vous avez le choix entre divers types de vélos électriques. Toutefois, les modèles tout-terrain s’avèrent être les meilleurs choix. Vous pouvez opter pour un vtt occasion ou neuf en fonction de votre budget. Les modèles reconditionnés sont nettement plus appréciés, car bien qu’il s’agisse de vélos de marque, ils sont accessibles à des prix abordables. 

Toutefois, quel que soit votre choix, il est judicieux de considérer l’ergonomie du véhicule électrique au moment de l’achat. Outre le poids du vélo et son design, vous devez vous intéresser à la configuration du cadre et à la position sur le VAE. Ces deux paramètres ont des impacts significatifs sur le confort de conduite. 

Combinant un confort de base et une assise agréable, le VTT droit est un excellent choix pour une distance plus ou moins courte. En effet, ce type de VAE engendre un mal de dos après quelques kilomètres de pédalage. Par conséquent, il vaut mieux opter pour un modèle avec une position plus avancée. 

La transmission

Les plages de développement fournies par les transmissions du VTT électrique sont des facteurs à considérer. Vous devez vérifier la valeur minimale et la valeur maximale des possibilités de développement. Il est conseillé d’opter pour un modèle dont les possibilités de développement sont comme suit : 

  • une valeur minimale faible pour mieux appréhender les montées, 

  • une valeur maximale conséquente pour rouler rapidement sur les descentes et les terrains plats. 

Pour disposer d’un engin performant, orientez votre choix vers un VTT électrique pourvu d’une transmission à vitesses continues complétée par une courroie carbone.

Le moteur

Les VAE autorisés en France disposent d’un moteur d’une puissance maximale de 250 W pour une vitesse maximale de 25 km/h. De ce fait, la puissance du moteur dont se dote le VTT électrique mérite toute votre attention puisqu’elle détermine la vitesse d’assistance. Sur le marché, vous avez le choix entre des VAE de randonnée avec :

  • un moteur placé sur le pédalier : la puissance fournie est en rapport avec la pression exercée sur les pédales. Les risques de déperdition d’énergies sont limités avec ce type de moteur. 

  • un moteur localisé au niveau du moyeu de la roue : la puissance est calculée par rapport au nombre de rotations effectué par le pédalier. Ce type de moteur se distingue par son rendement élevé, et ce, quel que soit le type de route que vous cheminez. 

La batterie

La qualité de la batterie qui équipe le VTT électrique influe sur la performance de ce dernier. Vous devez examiner ce composant lors de l’achat. Le boîtier de batterie renferme la carte mère ainsi que des accumulateurs qui emmagasinent l’énergie fournie. Un VTT électrique qui propose une batterie lithium ion est le meilleur choix grâce à sa capacité de stockage plus élevée. À noter que cette dernière indique la quantité de courant présent dans la batterie. Elle est exprimée en wattheures (Wh). Plus cet ampérage est conséquent, plus le vélo électrique de randonnée dispose d’autonomie. Pour les VTT de milieu de gamme, ils ont généralement une batterie de 300 à 600 Wh. Pour des modèles haut de gamme, vous avez des batteries pouvant proposer jusqu’à 625 Wh. 

Les roues

Les roues figurent parmi les composants du VTT électrique auxquels vous devez vérifier avant l’achat. En plus de miser sur des roues avec une conception de qualité, vous devez examiner la dimension et le nombre de rayons dont ils disposent. Pour ce dernier point, tablez-vous sur des roues proposant entre 32 à 40 rayons. Pour ce qui est de la dimension, préférez des roues de 26 pouces. 

Avec ce type de roues, vous pouvez monter des pneus plus larges. Ceux-ci sont efficaces sur les routes plus ou moins vallonnées. De plus, ils offrent plus de stabilité et vous préservent de la fatigue. Par ailleurs, les roues de 26 pouces sont réputées pour leur solidité. En effet, plus les rayons sont courts, plus les risques de déformation ou de casse de la roue sont amoindris. 

Les freins

Souvent négligée, la qualité du système de freinage est aussi un élément important autant que la batterie ou la motorisation, notamment en randonnée. Pour un VTT de randonnée, le freinage parfait doit combiner ces divers paramètres pour vous assurer une sécurité maximale : 

  • les freins doivent disposer d’une grande puissance pour vous permettre de stopper à tout moment,

  • il doit être progressif afin d’éviter de vous arrêter brutalement et engendrer une chute,

  • il faut également qu’il soit fiable et robuste.

Considérant ces différents points, un VTT de randonnée doté de freins à disque hydrauliques se confirme être un meilleur choix. Et pour cause, il conserve sa puissance de freinage même sur un terrain boueux ou glissant. 

Vous souhaitez découvrir les itinéraires favorables à une randonnée à vélo électrique ? Misez sur un modèle de VAE proposant une bonne autonomie, un système de freinage efficace et une excellente assistance.