Gisement gazier aux Emirats Arabes Unis

gaz-qatarPARIS – Total n’a pas été retenu pour exploiter un gisement de gaz dit acide aux Emirats arabes unis (EAU), mais cela n’a aucun rapport avec les discussions sur le renouvellement d’une importante concession pétrolière coexploitée par le groupe français, a indiqué jeudi son PDG Christophe de Margerie. J’ai lu dans la presse que c’est Shell qui serait retenu pour ce projet de développement de gaz acide sur le gisement de Bab, à Abou Dhabi, et je ne dis pas qu’on ne l’a pas perdu-perdu, mais on ne l’a pas gagné, a déclaré le patron de Total à des journalistes, lors du Sommet international du pétrole à Paris.
Si je comprends bien, ils (Shell) ont proposé des prix nettement inférieurs aux nôtres, donc on ne l’a pas eu mais ce n’est pas un problème car à ces prix là on ne pouvait pas le faire, a-t-il poursuivi. Lire la suite sur Romandie.com