Les frais de roaming à Dubaï

roaming dubai emiratsVous débarquez à Dubaï et vous n’avez qu’une envie : rallumer votre téléphone portable pour donner des nouvelles à votre famille. Mais attention, la communication risque de vous coûter cher, très cher même. Les frais de roaming ont fortement diminué, ils vont même disparaître, oui, mais au sein de l’Union européenne seulement. Le prix des communications internationales intra-européennes est fixé par la commission européenne, ce qui évite les abus.

Au sein de l’Union, les communications internationales vous sont ainsi facturées à 6 centimes la minute, et ce depuis le 29 avril dernier.

Dubaï : 100X plus cher !

En dehors de l’Union européenne, c’est une autre histoire. Les tarifs se négocient au cas par cas, entre opérateurs. C’est ainsi que les Émirats arabes Unis, dont Dubaï, et la Tunisie ont radicalement augmenté leurs tarifs il y a tout juste un an : si vous appelez la Belgique (et toute l’Europe, d’ailleurs) à partir de Dubaï, l’appel vous sera facturé 6 € la minute !

C’est 100 fois plus cher qu’une communication intra-européenne. De quoi avoir de mauvaises surprises en découvrant sa facture de gsm si l’on n’y prend pas garde.

A noter toutefois que Proximus a négocié une baisse des tarifs depuis le 1er juin : le coût des appels sortants de Dubaï est ainsi ramené à 2,75€ la minute.

“C’est de l’abus”

Hamid, client chez Base, a ainsi reçu une facture de 208€ pour 32 minutes de communication. “C’est de l’abus”, estime-t-il, “un abus cautionné par les opérateurs belges. C’est inacceptable”. Hamid a donc refusé de payer cette facture et a tenté une conciliation auprès du médiateur de son opérateur, sans succès.

L’opérateur a en effet informé son client via un sms envoyé dès son arrivée à Dubaï. Sms qui reprenait les tarifs appliqués dans le pays. Il a aussi envoyé des messages d’alerte quand la facture a atteint 50€, puis 150€, puis 250€ …. “Oui, j’ai reçu ces messages et je me demandais pourquoi ma facture grimpait de la sorte”, explique Hamid. “J’ai coupé internet et tout ce que j’ai pu, et je ne comprenais pas pourquoi ça continuait à grimper. Ces messages ne sont pas précis”.

Reste que pour le médiateur, Base n’a rien à se reprocher et Hamid doit donc honorer sa facture. Ce qu’il refuse. Et il est bien décidé à aller plus loin et à porter l’affaire en justice. Comme on dit dans ces cas là : “Affaire à suivre !”

Source: RTBF