F1: Sebastian Vettel champion du Bahreïn

Vettel-bahreinSebastian Vettel, vainqueur de sa seconde course en 2013, dimanche à Bahreïn, n’a pas manqué de féliciter son équipe, qui n’a pas commis une seule erreur lors du Grand Prix. Sebastian Vettel, vainqueur de sa seconde course en 2013, dimanche à Bahreïn, n’a pas manqué de féliciter son équipe, qui n’a pas commis une seule erreur lors du Grand Prix.

«Sebastian Vettel, comment s’est déroulée cette course ?
C’était une course fantastique, un sans-faute de bout en bout. Nous avions un rythme phénoménal et on ne s’y attendait pas. C’était très serré au début, j’ai été obligé de laisser passer Fernando (Alonso), mais ensuite j’ai pu revenir sur lui et le dépasser. Il fallait absolument que je passe en tête le plus tôt possible pour gérer mes pneus plus facilement. La voiture a très bien fonctionné avec les pneus medium de mon premier relais, puis j’ai pu creuser l’écart pendant mon deuxième relais, j’y tenais beaucoup car je ne savais pas ce qui allait se passer en fin de course. Nous étions vraiment dominateurs, c’était une course très forte de la part de notre équipe. Je dois vraiment féliciter les gars à l’usine et ici, pour la stratégie: on avait décidé de sauver trois trains de pneus samedi en qualifications et ça nous a permis de faire cette course. A la fin j’aurais pu attaquer plus fort si j’en avais eu besoin. Nous étions plus rapides que prévu, grâce aux pneus, et c’était crucial. Lire la suite sur Lequipe.fr
Par La Rando Bahrein